🇪🇺EUROPE FOR CITIZENS!

🇪🇺EUROPE FOR CITIZENS!
🇪🇺🇫🇷POUR QUE L'EUROPE, EN TANT QU’ACTEUR MONDIAL, NE SOIT PAS LOINTAINE DES EUROPÉENS & DES FRANÇAIS!. BIENVENUE, WELCOME, BIENVENIDO, WILLKOMMEN, WELKOM, BENVENUTO, BOAS-VINDAS, WITAJ, VITAJTE... By @MorganeBravo.

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Founded in 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
🇪🇺L'EUROPE. « L'Europe ne doit pas être un commentateur du monde. Elle doit en être l'architecte.🕊 La diplomatie européenne doit être une ».

Saturday, February 10, 2007

* Sarkozy met son "ouverture" en scène...!

*** L’UDF André Santini devrait exprimer dimanche son soutien au candidat UMP.

* APRÈS LA THÉORIE, les travaux pratiques. Lundi dernier, sur TF1, Nicolas Sarkozy s’était engagé à mettre en œuvre l’« ouverture » en cas de victoire. La réunion de ses comités de soutien, dimanche, à la Mutualité, va lui permettre de donner aux Français un aperçu de sa capacité à « rassembler » au-delà de son camp.


Le candidat a invité dans cette salle, mythique pour la gauche, des représentants de toutes les sensibilités qu’il souhaite fédérer. L’intervention d’André Santini devrait être le clou du spectacle. Le député maire UDF d’Issy-les-Moulineaux s’interroge depuis longtemps sur la stratégie de François Bayrou. Le durcissement de ton du leader centriste contre Nicolas Sarkozy l’a apparemment décidé à franchir le pas.


Après Pierre-Christophe Baguet, il sera sauf changement d’avis de dernière minute le deuxième député UDF des Hauts-de-Seine à se rallier au candidat de l’UMP. « Si André bouge, précise Pierre-Christophe Baguet, ce n’est pas par intérêt politique. Quelle que soit l’étiquette sous laquelle il se présentera, il sera réélu aux législatives. »


Autre orateur programmé dimanche, l’ex-PDG d’Air France Christian Blanc, qui avait annoncé qu’il soutiendrait Nicolas Sarkozy. Élu député des Yvelines grâce au soutien de l’UDF, mais ancien proche de Michel Rocard, il a l’intention de se présenter à la Mutualité comme « un homme de gauche », avec « des valeurs de gauche ».


Un choix qui sert la stratégie d’« ouverture » du chef de l’UMP. Au moment où Ségolène Royal se replie sur son électorat traditionnel, son rival effectue la démarche inverse. « Sarkozy fait les choses dans l’ordre, souligne un membre de son entourage. D’abord, il rassemble son camp, ensuite, il élargit. C’est d’ailleurs ce que préconisait Mitterrand, que Royal cite souvent mais dont elle a apparemment oublié les leçons ! »


Personnalités de gauche


Le programme de la Mutualité ne prévoit que des interventions politiques, mais des personnalités issues de la gauche seront présentes dans la salle. Le philosophe André Glucksmann, par exemple, a prévu de venir. Vendredi soir, la rumeur disait qu’Anne Lauvergeon pourrait aussi faire le déplacement. PDG d’Areva, elle est aussi l’ancienne secrétaire générale adjointe de l’Elysée sous François Mitterrand.


Les organisateurs de la réunion ont sollicité peu d’artistes et de sportifs. Rue d’Enghien, on reconnaît avoir été incité à la prudence par les épisodes Johnny Hallyday et Doc Gynéco. Le comédien Claude Brasseur et l’ex-boxeur Jean-Claude Bouttier ont annoncé leur présence. Ils devront se mêler aux quelque 3 000 représentants des comités locaux de soutien attendus dimanche. Les nouvelles recrues du monde du show-biz seront enrôlées dans le comité national de soutien qui sera lancé mi-mars.


Mais c’est une politique qui devrait en assurer la présidence : Simone Veil, qui aura quitté à cette date le Conseil constitutionnel.

JUDITH WAINTRAUB.
Publié le 09 février
Le Figaro

No comments: