2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, May 31, 2008

***Pacte européen pour l’immigration : présentation des grandes lignes...***


***A quelques semaines de la présidence Française de l’Union Européenne, Brice Hortefeux a présenté le 29 mai devant le Parlement européen le projet d’un « Pacte pour l’immigration », pour mieux organiser la politique d’immigration européenne dans l’Europe des 27.

Vers une méthode commune de maitrise des flux migratoires

La gestion des flux migratoires est un problème crucial pour l’Union Européenne. Les 27 pays, dont le nombre d’immigrés clandestins est estimé à 8 millions, ne conçoivent pas toujours de la même manière les solutions à apporter à leur pays pour lutter contre l’immigration illégale. D’où l’importance d’une méthode commune pour une meilleure maitrise de l’immigration.

C’est la ligne directive qu’a présenté Brice Hortefeux aux parlementaires de Bruxelles, dans un texte de travail qui doit préfigurer les propositions que fera la France lors de la Présidence de l’UE.

Il s’agit de privilégier la qualité de l’accueil en Europe à la quantité, au détriment des nouveaux arrivants. L’Europe « n’a pas les moyens d’accueillir dignement tous ceux qui voient en elle un Eldorado » a déclaré Brice Hortefeux, qui pose ici le double enjeu de la nouvelle politique d’immigration à définir : permettre aux travailleurs étrangers de vivre dans de bonnes conditions, tout en respectant la capacité d’accueil des pays en matière de travail, de logement, de services scolaires et sociaux.

Le projet du « Pacte pour l’immigration » prévoit donc de « mieux contrôler les frontières extérieures de l’Europe », en ne délivrant plus que des passeports biométriques (contenant une photo et des empreintes digitales numérisées) à partir de 2011, et en renforçant les moyens de la Frontex, l’agence européenne de contrôle aux frontières.
Le texte demande également la fin des régularisations massives, et insiste sur la nécessité de promouvoir une meilleure coopération, à la fois politique et économique, avec les pays d’origine.

Améliorer et harmonier les conditions de l’immigration légale

Pour autant, la France ne perd pas de vue les besoins spécifiques de chaque pays de l’Europe, pour lesquelles une immigration légale professionnelle est souvent indispensable. Le « Pacte pour l’immigration » appelle les Etats membres à renforcer l’immigration légale choisie et concertée, tenant compte du marché du travail national.

Les conditions de vie des travailleurs immigrés sont une priorité de la politique commune d’immigration. Et c’est pour faciliter leur adaptation au quotidien que le texte préconise la mise en œuvre d’un « contrat d’intégration », par lequel les nouveaux arrivants devraient procéder à un apprentissage de la langue nationale, « des identités nationales et des valeurs européennes », telles que l’égalité des hommes et des femmes.
Enfin, l’idée d’une « carte bleue » à l’image de la « carte verte » américaine est suggérée, pour les immigrés hautement qualifiés.

Une initiative ambitieuse

La France compte profiter de l’élan donné à l’Europe par le Traité de Lisbonne pour donner une nouvelle impulsion à la politique commune d’immigration. Le traité entrant en vigueur au 1er janvier 2009, il permettra de renforcer les mécanismes de coopération communautaire.

La France espère parvenir à un accord pour 2010, qui définira l’harmonisation du traitement des demandes d’asile. D’ici là, de nombreuses discussions seront menées, notamment sur l’adoption des propositions faites par le « Pacte pour l’immigration ». Les premières auront lieu les 7 et 8 juillet à Cannes, à l’occasion de la réunion des ministres européens de l’Intérieur.

No comments: