2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, December 16, 2008

***56% des Français satisfaits du Président Sarkozy à la présidence de l'UE : Sondage***


***PARIS : Plus d'un Français sur deux (56%) a une bonne opinion de l'action de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Union européenne, selon un sondage BVA pour Les Echos et France Inter publié mardi.

*Selon un sondage BVA, plus d'un Français sur deux (56%) a une bonne opinion de l'action de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Union européenne.

Le chef de l'Etat français doit prononcer dans la matinée un discours devant le Parlement européen pour faire le bilan des six mois de présidence française de l'UE, qui s'achèvent le 31 décembre.

Au total, 49% des personnes interrogées ont une opinion "plutôt bonne" et 7% une "très bonne" opinion de la prestation du président, contre 26% des sondés ayant une opinion "plutôt mauvaise" et 7% une "très mauvaise" opinion de ce bilan européen.
Avant l'été, un tiers seulement des Français faisaient confiance à Nicolas Sarkozy pour obtenir des avancées pendant le semestre de présidence française de l'Union.

Le sondage a été réalisé par téléphone les 12 et 13 janvier auprès d'un échantillon de 1.017 personnes.

Laure Bretton, édité par Pierre Sérisier

L'Express

No comments: