2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Sunday, February 01, 2009

*Europe : le chômage remonte l'euro recule...*


***L'inflation est tombéeau plus bas depuis dix ans, à 1,1 % en janvier :

La dégradation de la conjoncture dans la zone euro pèse sur la monnaie européenne, qui s'échangeait vendredi à 1,28 dollar pour un euro. Le billet vert n'a pas trop souffert de la première estimation du PIB américain au quatrième trimestre, moins mauvais que prévu. En revanche, l'euro pâtit du chiffre de l'inflation en janvier, tombé à 1,1 % sur un an, son plus bas niveau depuis dix ans. Moins spectaculaire qu'aux États-Unis, la remontée du chômage, à 8 % en décembre, n'en est pas moins certaine sur le Vieux Continent, y compris en Allemagne, où le marché de l'emploi n'a pas résisté longtemps à la baisse des exportations.

Course contre la montre
Entre l'Europe et les États-Unis, la course contre la montre s'est engagée. « Ce n'est plus la situation économique qui dirige le cours euro-dollar, résument les analystes de la Commerzbank, mais la question de savoir quelle zone économique est en meilleure posture pour sortir de la récession la première. » À cause de ses faiblesses structurelles, de la rigidité de son marché de l'emploi, la zone euro n'est pas la mieux placée pour rebondir lorsque la crise financière sera terminée. Les prévisions de croissance FMI sont éloquentes. Le PIB des États-Unis reculerait de 1,6 % en 2009, alors que l'économie de la zone euro devrait se contracter de 2 % cette année.

À six jours de la réunion de la Banque centrale européenne à Francfort, ces sombres prévisions plaident pour un nouvel assouplissement de la politique monétaire. Le mois dernier, Jean-Claude Trichet indiquait qu'il y aurait une « pause » dans la baisse des taux d'intérêt, aujourd'hui ramenés à 2 %. Il sera peut-être obligé d'agir plus tôt que prévu. D'après les économistes, la BCE baissera ses taux à 1 % d'ici à l'été.

A. B.
Le Figaro
30/01/2009

No comments: