2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Monday, May 04, 2009

***Elections européennes : le Parlement s'éloigne de la communauté...***



***La Presse européenne du 04/05/2009 :

Süddeutsche Zeitung - Allemagne
Les partis ont débuté leur campagne pour les élections européennes. Le quotidien progressiste de gauche prévoit le déroulement pitoyable de celles-ci. Il écrit : "Les élections européennes seront désastreuses car le Parlement et les institutions se sont éloignés de la communauté et parce que l'on a jusqu'à maintenant rarement trouvé de bonnes raisons d'aider un député inconnu à obtenir une place pour un Parlement tout aussi inconnu. … L'Europe ne s'est jamais perçue comme un poids lourd dans le monde, comme une unité stratégique qui agit dans ses propres intérêts et également - aussi pathétique que cela puisse paraître - en faveur du bien dans le monde. Les Etats européens tous ensemble présentent une force de persuasion étendue dont ils ont besoin pour lutter contre la suprématie des Etats-Unis ou de la Chine sur le marché. L'Union européenne doit dépasser ses oscillations entre la dépression et l'euphorie qui caractérisent son rythme depuis des décennies. Elle a besoin de la force de la continuité. Pour cela, un mode d'emploi est nécessaire : le traité de Lisbonne."
(02.05.2009)

De Volkskrant - Pays-Bas
Elections européennes : les députés européens se laissent étouffer
L'intérêt pour les élections européennes est faible, écrit le journaliste Michael Zeeman dans le quotidien progressiste de gauche De Volkskrant. La raison : l'indifférence et l'ignorance. Mais les parlementaires européens sont également à blâmer : "Le semestre dernier, celui de la crise financière, a montré comment la politique européenne, lorsqu'il y a vraiment un problème, est effectuée au niveau des gouvernements. Le Parlement européen est alors laissé à l'écart, on ne demande même pas une approbation consécutive. Ce qui est étrange, c'est que les têtes de liste [néerlandais] semblent trouver cela très bien. On ne les entend pas sur ce sujet. La levée des frontières entre les pays de l'UE a crée un nouvel espace. … La zone supra-nationale qui a été créée est trop peu exploitée sur le plan politique et administratif. Mais les politiques qui devraient s'en charger, les parlementaires européens, se laissent étouffer par les dirigeants de leurs partis nationaux." (04.05.2009)

L'Est Républicain - France
De profonds problèmes sociaux
Le 1er mai, la journée traditionnelle du mouvement des travailleurs, un nombre inédit de personnes est descendu dans les rues. Le quotidien régional L'Est Républicain commente le conflit social : "Dans un pays où prévalent la diversité syndicale et un très faible taux de syndicalisation malgré cette offre multiple, les manifestations unitaires sont le moyen de rassembler les victimes de la crise pour tenter de peser. Plus massives que celles des 1er mai passés, celles de jeudi ont prouvé la profondeur du malaise social tout en marquant un certain essoufflement. ... Une grève générale ne faisant pas l'unanimité, de nouvelles manifestations auront donc lieu, une première étant sans doute organisée le 19 mai. Le souci d'unité conduit ainsi à la recherche du plus petit dénominateur commun et à une modération des actions"
(04.05.2009)

Times of Malta - Malte
Malte doit faire plus de son adhésion à l'UE
Malte fait partie de l'UE depuis cinq ans. D'après le quotidien Times of Malta, le pays pourrait encore tirer meilleur profit de son adhésion : "Malgré la vision politique qui a mené le pays à l'UE et la sage décision - une nouvelle fois marquée par des controverses politiques inutiles - relative à la date d'acceptation de sa monnaie principale, Malte a échoué dans certains domaines à assumer les obligations de l'adhésion ou à en exploiter les avantages. En raison d'infractions commises sur des règles environnementales, l'UE a été contrainte de procéder à plusieurs rappels à l'ordre car le gouvernement ne faisait rien sur de nombreuses questions. Et bien que Malte ait pu s'assurer près de 1,15 milliard d'euros de subventions, plusieurs délais ont été oubliés en raison de l'inertie. Nous devons nous ressaisir et faire du mieux que nous pouvons. Avec l'appartenance à l'UE, il ne s'agit pas - comme beaucoup de gens le pensent - de savoir combien nous pouvons en retirer. Au contraire, plus nous investirons, meilleure sera notre situation."
(04.05.2009)

Neue Zürcher Zeitung - Suisse
Il ne faut ni paniquer ni dédramatiser
Le quotidien Neue Zürcher Zeitung écrit que depuis une bonne semaine, le thème de la grippe A fait la une de par le monde. Nous ne sommes cependant plus démunis, à la merci des pandémies comme par le passé : "L'OMS, l'Organisation mondiale de la Santé dont le siège se trouve à Genève, évalue le danger d'une pandémie de grippe A comme très haut. Deux fois cette semaine, elle a relevé son niveau d'alerte. Le degré actuel de cinq signale que les experts comptent avec l'éventualité d'une pandémie imminente. … Contrairement à l'époque médiévale pendant laquelle, entre autres, la peste ou le choléra décimaient des régions complètes, désormais, une grande partie de l'humanité n'est plus démunie, à la merci des pandémies. A ce point de vue, le progrès de la civilisation est indéniable. Cette connaissance devrait nous immuniser, lors de l'apparition d'un nouvel agent pathogène grippal menaçant, contre la panique tout autant que contre les fausses dédramatisations."
(03.05.2009)

Eurotopics

No comments: