2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, June 16, 2009

*Ouverture du Salon international de l'aéronautique et de l'espace : Paris-Le Bourget*

***Le Salon international de l'aéronautique et de l'espace Paris-Le Bourget, pour sa 48e édition qui se tient du 15 au 21 juin, fête cette année son centenaire: il est né en 1909, au Grand Palais, à Paris, où il s'est tenu jusqu'à 1951.

Tout commence en janvier 1908, quand des pionniers français de l'aviation dont Louis Blériot, Louis Bréguet, Gabriel Voisin et Robert Esnault-Pelterie créent la Chambre syndicale des industries aéronautiques (CSIA), pour donner un caractère industriel et commercial à une activité jusqu'alors considérée comme un sport de casse-cous...

Soucieux de toucher le public le plus large possible, ils exposent leurs premiers ballons et aéroplanes, dont l'avion de Clément Ader, lors du XIe Salon de l'Automobile, en décembre 1908 au Grand Palais.

Le succès rencontré incite la CSIA à organiser son propre salon: la première «Exposition internationale de locomotion aérienne» s'ouvre le 25 septembre 1909, jusqu'au 17 octobre, sous la majestueuse verrière du Grand Palais. La vedette est le monoplan Blériot XI avec lequel Louis Blériot est entré dans l'histoire en ralliant, deux mois plus tôt, la France à l'Angleterre après 30 minutes de survol de la Manche.

Les nombreux visiteurs - plus de 100 000 entrées - se pressent pour admirer au total une quarantaine d'avions et une grande variété d'équipements: moteurs, hélices, matériels photo, météorologiques, machines-outils, cartes, etc. Un nouveau salon aura lieu chaque année jusqu'en 1913.

Le Première Guerre mondiale l'interrompt jusqu'en décembre 1919, où il reprend son rythme annuel au Grand Palais. L'aviation est alors entrée dans une nouvelle ère: l'arme aérienne a fait ses preuves durant le conflit, les premières lignes de transport de passagers (Paris-Bruxelles, Paris-Londres sur Farman Goliath) sont mises en service en 1920, les lignes postales Latécoère ont ouvert leur premier tronçon entre Toulouse et Rabat (Maroc) en septembre 1919.

À partir de 1924, pour des raisons de coût et permettre de présenter le plus grand nombre de nouveautés, le salon se tiendra tous les deux ans, rythme qu'il a gardé aujourd'hui.

Le premier salon de l'aéronautique après la Libération, du 15 novembre au 1er décembre 1946, est l'occasion de présenter le premier avion à réaction français, le SO-6000 Triton.

Le salon suivant, en mai 1949, introduit une nouveauté: en plus de l'exposition statique au Grand Palais, le public est convié à un grand défilé aérien, le 14 mai à Orly, avec 27 types d'avions français, américains (dont le bombardier B-29), britanniques, tchèques et italiens.

Désormais, le Grand Palais est devenu trop étroit pour les volumineux avions modernes. L'année 1951 est celle du tournant: en plus de l'exposition au Grand Palais, la dernière, les avions sont présentés au sol et en vol dans un même lieu, sur l'aéroport du Bourget, au nord de Paris, où le salon prend définitivement ses quartiers.

C'est aussi à partir de 1951 que l'appellation «Salon international de l'aéronautique» est adoptée, à laquelle s'ajoutera la mention «et de l'espace» en 1963. Le Salon reste organisé par la chambre professionnelle, qui porte depuis 1975 son nom actuel, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS).

Au fil des années, de nombreuses nouveautés sont dévoilées au Salon: la Caravelle, (1955), le Concorde, le Boeing 747 «Jumbo Jet» (1969), le Tupolev-144 soviétique surnommé ironiquement «Konkordski» pour sa ressemblance avec le supersonique franco-britannique (1971). Deux ans plus tard, lors de l'édition 1973 du Salon, le Tu-144 se disloque en vol et s'écrase près de Goussainville (Val d'Oise), près du Bourget, faisant 13 morts: les six membres d'équipage et sept habitants de Goussainville.

En 1983, la vedette incontestée est la navette spatiale américaine Enterprise, sur le dos d'un Boeing 747 de la NASA spécialement modifié. Six ans plus tard, en 1989, c'est la navette soviétique Bourane («Tempête de Neige») qui captive l'attention, juchée sur le plus grand aéronef jamais construit: un Antonov-225 à six réacteurs. En 2005, le plus gros avion de ligne du monde, l'A380 à double pont, est présenté au vol au Bourget, quelques semaines après son vol inaugural le 27 avril.

Pour le 100e anniversaire, en 2009, des avions emblématiques de l'histoire de l'aviation voleront lors des journées grand public du samedi 20 et dimanche 21 juin, comme le Blériot XI, le Douglas DC3, le Lockheed Constellation ou le Mirage III. Ce spectacle aérien sera ouvert par la Patrouille de France qui n'était pas revenue au Bourget depuis 1975.

La Presse Canadienne
15/06/2009 09h56

*François Fillon amplifie le plan de soutien aux PME de l'aéronautique

François Fillon, Premier ministre, visite le salon du Bourget et fait le point avec la presse de l'aéronautique et de l'age légal de la retraites, le lundi 15 juin 09.



Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: