2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Thursday, July 16, 2009

* « Les demandeurs d’asile doivent être traités de manière équitable »*

***Peu importe dans quel pays de l'UE ils font la demande, les demandeurs d'asile doivent être traités de la même façon. Aujourd’hui, à l’occasion de la réunion ministérielle informelle du Conseil « JAI » (justice et affaires intérieures), les ministres en charge des questions migratoires ont entre autre discuté des mesures à prendre pour éliminer les discordances existantes au sein de l’UE dans la gestion des demandes d’asile. Aujourd’hui, le choix du pays dans lequel un demandeur d’asile fait sa demande joue un rôle plus important que les raisons pour lesquelles la demande est faite.

« Lors de la réunion, il y avait un large consensus sur la nécessité de renforcer la coopération pratique. Nous devons avoir pour principe d’offrir au demandeur d’asile un accueil aussi équitable que possible et faire en sorte que sa demande soit examinée selon les mêmes critères quelque soit le pays de l’UE dans lequel il arrive » a expliqué le Ministre chargé des migrations et de la politique d’asile, Tobias Billström, à l’occasion d’une conférence de presse, jeudi après la réunion.

La réunion ministérielle informelle se déroule au Parc des expositions de Stockholm les 16 et 17 juillet. Les ministres se réunissent dans différentes constellations pour des discussions sur les migrations, la justice et les affaires intérieures. Tobias Billström était, jeudi après-midi, l’hôte lors de la réunion portant sur les questions de migrations et d’asile. La question principale de ces deux jours est la manière dont l’UE va travailler dans le domaine de la justice et des affaires intérieures pendant les cinq prochaines années, ce qui, pendant la Présidence suédoise, devrait déboucher sur l’adoption du Programme de Stockholm.
La solidarité et un dialogue approfondi

Des travaux, déjà bien avancés, sont actuellement en cours pour créer un système d’asile commun à l’ensemble de l’UE. Il reste cependant de nombreuses questions sans réponse. Les ministres en charge des migrations, lors de la réunion de jeudi, ont posé la question de la solidarité et du partage des tâches à la fois entre les pays membres et entre l'UE et les pays extérieurs à l'Union. Il peut s’agir de faire preuve de solidarité envers les pays membres et envers des pays extérieurs à l’UE qui sont sujets à une forte pression migratoire. De plus, les ministres souhaitent un approfondissement du dialogue avec les pays extérieurs à l'Union sur le lien existant entre migration et développement, par exemple en ce qui concerne le soutien en matière de renforcement des connaissances et des capacités.

Jacques Barrot, Vice-président de la Commission européenne, en charge des affaires de justice, liberté et sécurité, a participé à la conférence de presse de jeudi après-midi. Il a insisté sur l’importance d’avoir un système d’asile commun en place au plus tard en 2012.

« Un système commun d'asile ne sera pas un appel d'air mais permettra d'accueillir de manière juste et rigoureuse ceux qui ont vraiment besoin de protection », a déclaré Jacques Barrot.
Proposition sur les Balkans

À l’occasion de la réunion ministérielle le Ministre en charge des migrations et de la politique d'asile a également commenté la proposition faite hier par la Commission européenne en ce qui concerne l'exemption de visa pour les ressortissant de l'ex-République yougoslave de Macédoine, du Monténégro et de la Serbie.

« La question est de première priorité et nous ferons de notre mieux pour que cet automne le Conseil puisse prendre une décision quant à l’exemption de visa. Une telle décision serait une avancée concrète vers une adhésion à l'UE pour ces pays », a dit Tobias Billström.

La clef de voûte des discussions ministérielles était un fort soutien en faveur de l'idée que l'UE a besoin de la migration, même si ceci n'a pas abouti sur une prise définitive de décisions puisque la réunion était classée informelle.

« Nous sommes entièrement d’accord avec le principe présenté par la communication de la Commission sur le Programme de Stockholm : une migration bien gérée peut à la fois avoir des effets positifs pour l'UE et pour les pays extérieurs à l'Union », a expliqué le Ministre en charge des migrations et de la politique d’asile, Tobias Billström.

Près de 300 délégués se trouvent au Parc des expositions de Stockholm à l’occasion de la réunion ministérielle informelle. Vont s’en suivre d’intenses entretiens tout au long de l’été et de l’automne, afin de ciseler le Programme de Stockholm au cours de la Présidence suédoise.

sweden09.eu

No comments: