2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, August 12, 2009

*Déclaration de la présidence au nom de l'Union européenne à l'occasion du 60ème anniversaire de l'adoption des quatre Conventions de Genève de 1949*


***À l'occasion du 60ème anniversaire de l'adoption des quatre Conventions de Genève concernant la protection de ceux qui ne participent pas ou ne participent plus aux hostilités, l'Union européenne rappelle l'importance qu'elle attache à ces conventions, qui sont au cœur du droit humanitaire international.

L'adoption de ces traités fondamentaux, il y a 60 ans, a représenté et demeure une avancée de premier ordre. L'UE se félicite que les Conventions de Genève de 1949, qui ont été ratifiées par l'ensemble des États membres de l'UE, soient acceptées dans le monde entier. L'UE se félicite également de la tendance très nette qui se fait jour en faveur d'une acceptation tout aussi large des deux protocoles additionnels de 1977 ainsi que du troisième protocole additionnel, adopté en 2005.

En dépit de l'acceptation universelle des normes qui sous-tendent ces instruments, les civils continuent de supporter la plus grande partie des conséquences des conflits armés. Il importe plus que jamais de veiller au respect du droit. Cela nécessite des efforts constants afin de mobiliser la volonté politique nécessaire, de mieux faire connaître le droit humanitaire international et pour que ceux qui ont commis des violations aient à répondre de leurs actes, en particulier des actes assimilables à des crimes de guerre.

L'Union européenne est fondée sur les principes de liberté, de démocratie, de respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, et sur l'État de droit. Dans ce cadre, elle a notamment pour objectif de promouvoir le respect du droit humanitaire international. A cet effet, l'UE a adopté en décembre 2005 des lignes directrices sur le droit humanitaire international, qui énoncent les instruments opérationnels dont dispose l'UE pour promouvoir le respect du droit humanitaire international par les États tiers et les acteurs non étatiques.

Cette année, nous célébrons également le 150ème anniversaire de la terrible bataille de Solferino, qui a abouti à la création du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la plus grande organisation humanitaire au monde. L'Union européenne assure le Comité international de la Croix-Rouge de son soutien indéfectible. L'Union apprécie également les responsabilités particulières des Sociétés nationales de la Croix-Rouge, et du Croissant-Rouge, qui jouent le rôle d'auxiliaires des pouvoirs publics pour ce qui est de coopérer avec leurs gouvernements et de les aider à promouvoir, diffuser et mettre en œuvre le droit humanitaire international.

Le droit international, notamment le droit humanitaire international, représente l'un des instruments les plus solides dont dispose la communauté internationale pour maintenir l'ordre international et assurer la protection et la dignité de tous. L'Union européenne continuera de tout mettre en œuvre pour promouvoir un ordre international dans lequel aucun État ou individu n'est au-dessus des lois et où personne ne reste en dehors de la protection du droit.

La Croatie* et l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l'Albanie, le Monténégro et la Serbie, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie, l'Arménie et la Géorgie se rallient à la présente déclaration.

* La Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.


se2009.eu
UE

No comments: