2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, October 23, 2009

*Deuxième jour: Démocratie et renforcement des droits*


***Les Journées européennes du développement se déroulent pendant trois jours à Stockholm. Le thème de la journée de vendredi était « Démocratie et développement ». Les discussions de cette journée se sont centrées sur l'importance de la démocratie pour le développement, sur le renforcement des droits des pauvres et sur le rôle qu’a l'UE d’influencer les pays en voie de développement à emprunter la voie de la démocratie.

Il apparait que le développement est plus durable dans les pays qui font des efforts pour renforcer leur gouvernance démocratique. Le grand forum de discussion de la matinée a été consacré à la signification de la démocratie et au travail démocratique réalisé par l’UE dans les pays en voie de développement.

Kumi Naidoo de « Global Call Against Poverty » a appelé à plus de cohérence entre ce que l'UE dit qu'elle va faire et ce que l’UE fait en réalité. Les pays pauvres ont également besoin de plus d’influence.

« Même si nous faisons de notre mieux, nous ne détenons pas le pouvoir d’influencer des domaines tels que le commerce ou le changement climatique ».
« Les Européens sont trop fainéants lorsqu’il s’agit d’aller voter ».

Le fait que la démocratie est considérée comme un acquis de droit dans de nombreux pays européens a également fait l’objet de discussions.

« Les gens veulent la démocratie- Nous le voyons bien en Afghanistan. Nous en avons aussi été témoin en République Démocratique du Congo, où les gens étaient prêts à risquer leur vie pour aller voter. Et nous, en Europe, sommes trop fainéants pour aller aux urnes », a commenté le Commissaire européen Karel de Gucht.

Le Président du Parlement européen a cité en exemple son pays natal, la Pologne, qui a connu un changement de régime ces 20 années et est devenue une démocratie.

« Nous devons nous battre chaque jour pour la démocratie, il faut pas la tenir pour acquise. Nous apprenons encore aujourd’hui ce qu’est la démocratie, cela n’est pas aisé, nous avons toujours nos faiblesses. »

La Ministre déléguée à la coopération et au développement, Gunilla Carlsson, a parlé de la nécessité de poursuivre les efforts engagés pour que tous vivent en démocratie et pour faire de la démocratie une condition nécessaire au développement. Elle a cité le Botswana comme exemple de pays gouverné démocratiquement et où le développement évolue dans le bon sens, mais aussi le Zimbabwe comme contre-exemple.
Renforcement des droits des pauvres

Pendant la table-ronde consacrée au renforcement des droits des pauvres, le modérateur du débat, William Loris de l’OIDD (Organisation Internationale de Droit du Développement), a expliqué que 4 milliards de personnes dans le monde sont dénuées de toute sécurité juridique. « Les femmes sont particulièrement touchées », a complété Joakim Stymne, Secrétaire d’état auprès du Ministère suédois des affaires étrangères.

« Les femmes sont souvent dénuées de droits fondamentaux comme le droit de succession ou le droit de propriété terrienne. Dans de nombreux cas, elles n’ont pas non plus le droit de contracter un prêt. Elles sont de ce fait extrêmement vulnérables vis-à.vis de la pauvreté, ce qui entraîne des répercussions sur la croissance de ces pays ».

Mary Robinson, qui a notamment été Présidente de l’Irlande, a participé au Comité de renforcement des droits des pauvres. Elle a souligné pendant le séminaire l’importance de voir différents organes travailler conjointement à renforcer les droits des pauvres. Elle a par ailleurs parlé de l’initiative lancée notamment au Ghana et au Libéria, au sein de laquelle le partenariat des autorités, de la société civile et des travailleurs a conduit au renforcement du droit du travail et à une prise de conscience économique.

Le financier George Soros a lui aussi participé à ce séminaire où il a parlé d'une initiative engagée au Sierra Leone proposant des services juridiques à la population. Cette initiative a été lancée en 2003 et a depuis été exportée dans plusieurs autres pays africains.

se2009.eu

No comments: