2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, October 24, 2009

*"Jean Sarkozy est beaucoup moins caricatural que son père" ...*

Jean SARKOZY

***François Jost, professeur en sciences de l'information à l'université Paris-III-Sorbonne nouvelle :

La ressemblance entre le style de communication de Jean Sarkozy et celui de son père vous paraît-elle évidente?

Non, pour moi le fils se démarque beaucoup du père. Jean Sarkozy est habile car il a su éviter les travers de son père. Par son retrait, il a montré qu'il savait mettre sa vie privée en adéquation avec celle des Français, là où son père n'hésitait pas à opposer son mode de vie flamboyant avec celui d'une France en pleine récession. Jean Sarkozy évite les contradictions, il est en cela plus fin que son père. Sur la forme, je le trouve également assez différent de son père. Il a rapidement éliminé tous les détails sur lesquels on pouvait l'attaquer : il ne porte pas de Rolex, ne se fait pas photographier en vacances sur un yacht... Sa présentation a également beaucoup évolué en quelques semaines, que ce soit la coupe de cheveux, les lunettes, la gestuelle... Il fait preuve de réactivité, d'une certaine capacité d'adaptation.

Jean Sarkozy a-t-il intérêt à se démarquer de son père ?

Oui, c'est évident. Il est vrai qu'on retrouve chez Jean Sarkozy la même arrogance rentrée que chez son père, et que les deux ont la même façon de s'exprimer à l'oral. Cela dit, Jean Sarkozy a une gestuelle plus sobre, il est moins familier dans son vocabulaire et a moins de tics de langage. Je le trouve beaucoup moins caricatural que son père. En tout cas, son discours est plus policé, plus formel. Il a certainement intérêt à gommer tout ce qui peut rappeler le style de son père, notamment cette tendance à l'entêtement. On l'a vu dans son intervention sur France 2 hier soir, lorsqu'il a admis que certaines critiques étaient fondées. Mais il n'a pas été capable d'aller plus loin, d'expliquer quelles critiques étaient justifiées et pourquoi. Ce refus de plier, d'admettre l'erreur, est assez typique de Nicolas Sarkozy et transparaît encore beaucoup chez son fils.

Jean Sarkozy est-il, comme le croient certains observateurs, promis à un brillant avenir ?

Je le trouve effectivement très étonnant pour ses 23 ans, en tout cas du point de vue de la communication. En se retirant de la course à la tête de l'EPAD, il vient de montrer qu'il était plus souple que son père. A court terme, c'est un choix discutable car il était pleinement soutenu par l'état-major de l'UMP. Mais à moyen et long terme, c'est un choix judicieux. Contrairement à son père qui a beaucoup abusé du "je suis comme je suis", le fils table sur la sobriété. En trois interventions télévisées, son style a déjà beaucoup évolué. Ce changement est certes un peu trop visible, mais il montre au moins que Jean Sarkozy sait intégrer la critique. C'est un énorme avantage.

François Jost a dirigé la rédaction de 50 fiches pour comprendre les médias, éditions Bréal.
Propos recueillis par Audrey Fournier
Le Monde
23.10.09

***A SUIVRE...***

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: