2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, November 03, 2009

***Élections municipales à Montréal : Victoire à l'arraché pour Gérald Tremblay...***


***Les Montréalais ont confié à Gérald Tremblay un troisième mandat à la mairie de Montréal, alors que certains de ses gros canons étaient en danger dans les arrondissements, au moment d’aller sous presse, tard dimanche soir.

Le chef d’Union Montréal disposait de 37,2 % des voix, laissant en arrière plan une Louise Harel déçue (33,1 %) et un Richard Bergeron jubilant (25,7 %).

Il s'agit d'une baisse marquée pour Gérald Tremblay par rapport à 2005, lui qui avait été chercher 53,7 % des votes. La stagnation de Vision Montréal, qui obtient un résultat similaire à celui obtenu il y a quatre ans à la mairie de Montréal, est attribuable à la fulgurante progression de M. Bergeron qui n’avait obtenu que 8,5 des voix.

Lavallée et Labrecque en danger

Le maire pourrait avoir à renouveler sa garde rapprochée à la suite de cette élection, alors que de grosses pointures risquaient de tomber en fin de soirée.

C’est notamment le cas d’André Lavallée, vice-président du comité exécutif, qui était devancé par François W. Croteau (Vision Montréal) pour le poste de maire de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Dans le Plateau Mont-Royal, Michel Labrecque était bousculé par Luc Fernandez, de Projet Montréal, qui disposaient d’une confortable avance de 20 % sur son adversaire.

Marcel Tremblay, le frère du maire qui tente de déloger Anie Samson dans Villeray-St-Michel, Parc-Extension, tirait de l’arrière.

Dans Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier (PM) disposait d’une courte avance sur François Purcell, une transfuge de Vision Montréal maintenant avec Union Montréal.

Union en contrôle

Malgré ces luttes serrées, la formation de Gérald Tremblay semblait être en mesure de garder le contrôle du conseil municipal alors qu’Union Montréal avait 35 candidats en avance, contre 17 pour les troupes de Louise Harel et 8pour Projet Montréal.

Union Montréal aura une influence certaine sur les 18 mairies d’arrondissements, alors que 12 de leurs candidats étaient en avance, contre quatre pour Vision Montréal et deux pour Projet Montréal.

Agence QMI
Serge Forgues
01/11/2009

No comments: