2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, November 18, 2009

***La Russie rehausse son niveau d’ambition en vue de Copenhague...***


***Arborant au revers de sa veste le pin’s marqué du texte « 2°C » qui lui a été offert par la Ministre de l’entreprise et de l’énergie Maud Olofsson, le Président russe Dmitri Medvedev a déclaré lors du sommet UE-Russie, qui a eu lieu aujourd’hui à Stockholm, que la Russie prend la menace climatique avec le plus grand sérieux et qu’il faut faire en sorte de réduire encore davantage les émissions. Ces propos ont été favorablement accueillis par la Présidence suédoise.

Le climat et les questions énergétiques ont dominé les discussions du Sommet entre l'UE et la Russie. Le Président Medvedev a clairement insisté sur le fait que la Russie a déjà honoré les engagements conformément au protocole de Kyoto, et que le pays allait réduire encore davantage ses émissions. Le Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt, s'est réjoui de l’attitude constructive de la Russie vis-à-vis de la question climatique, mais il a en même temps souligné que la coopération entre l’UE et la Russie dans le domaine climatique nécessitait d'être renforcée encore davantage.
La Russie, un partenaire important en vue de Copenhague

« Nous sommes d’accord sur l’objectif des deux degrés et sur le fait qu'à la fois les pays développés et les pays en voie de développement doivent réduire leurs émissions si l’on veut atteindre cet objectif. La Russie est l’un des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre, c’est pourquoi la Russie a un rôle très important à jouer pour que la communauté internationale parvienne à un accord climatique à Copenhague », a déclaré Fredrik Reinfeldt lors de la conférence de presse qui a fait suite au sommet, et à laquelle participaient également le Président Dmitri Medvedev, le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et le Haut représentant de l’UE pour la politique extérieure et de sécurité commune, Javier Solana.

José Manuel Barroso, s'est félicité du fait que la Russie a rehaussé son niveau d’ambitions en matière de climat. Il a insisté sur l’importance, pour l’ensemble de la planète, de faire de la conférence de Copenhague un véritable succès.
« Nous ne pouvons pas négocier avec la nature. Nous ne pouvons pas négocier avec la physique. Nous ne pouvons pas négocier avec la science. J’ai demandé à mes collaborateurs de travailler en étroite collaboration avec leurs collègues russes afin de lister tous les détails de l’engagement accru de la Russie dans ces questions », a-t-il ajouté.
Un accord sur la sécurité énergétique

L’efficacité énergétique et la sécurité énergétique étaient les deux autres grands sujets de discussion de cette journée. L’UE et la Russie sont dépendantes l’une de l’autre dans le domaine énergétique. L’UE a souligné lors du sommet que trois éléments étaient essentiels pour garantir, à l’avenir, le bon fonctionnement des relations dans le domaine énergétique entre les deux parties: la stabilité, la transparence et la prévisibilité.

Les deux parties se sont par ailleurs félicitées de la conclusion d'un accord énergétique entre l'UE et la Russie, signé lundi dernier à Moscou, visant à prévenir d'éventuels risques de crises énergétiques. L’accord, un système appelé « Enhanced Early Warning Mechanism », doit contribuer à éviter, à l’avenir, des interruptions de l’approvisionnement énergétique entre la Russie et l'UE.
Accords entre l’UE et la Russie

D’autres questions ont été examinées pendant le sommet, à savoir la crise économique et financière, le commerce, les droits de l’homme et la démocratie. Dans le domaine du commerce, Fredrik Reinfeldt et José Manuel Barroso ont tous deux souligné l’importance de voir la Russie adhérer à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), tandis que Dmitri Medvedev a mis en avant les discussions concernant l’exemption de visas entre l’UE et la Russie.
« Le système de visas actuellement en vigueur empêche de mettre en place des échanges normaux entre la Russie et l’UE. Nous devons poursuivre nos efforts pour résoudre cette question », a souligné Dmitri Medvedev.

À l’occasion de la réunion, un accord de coopération transfrontalière (Cross Border Cooperation) a été signé par la Commission européenne et la Russie . Pour plus d’informations sur les accords, veuillez consulter le communiqué de presse en cliquant sur le lien tout en haut à droite.

se2009.eu

No comments: