2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, December 26, 2009

*Le petit hareng de la Baltique va servir de base à des aliments pour poissons*

***Le Conseil européen a adopté la Stratégie pour la mer Baltique fin octobre. Le fait que l'UE possède désormais une stratégique spécifique pour cette région est l'un des succès les plus importants de la Présidence suédoise. La stratégie doit stimuler la croissance dans la région et permettre de purifier la mer Baltique. Orian Bondestam du Ministère finlandais de l'agriculture et de la sylviculture parle d'un nouveau type d'aliments pour poissons d'élevage, un des projets phares entrepris dans le cadre de la Stratégie pour la mer Baltique et en faveur de l'amélioration du milieu marin.
L'eutrophisation est l'un des problèmes majeurs de la mer Baltique. La réduction de l'afflux de substances nutritives dans la mer Baltique est l'une des quinze priorités décrites dans le plan d'action de la Stratégie pour la mer Baltique.

Orian Bondestam, vous êtes fonctionnaire au Ministère finlandais de l'agriculture et de la sylviculture, pourquoi est-il important de réduire l'eutrophisation en mer Baltique ?

- La mer Baltique est particulièrement vulnérable du fait qu'il s'agit d'une mer intérieure. L'eau de la mer Baltique se renouvèle très lentement, c'est pourquoi des excédents de sels minéraux s'y accumulent facilement. Les sels minéraux engendrent de nouveaux problèmes environnementaux, comme par exemple l'efflorescence algale et l'anoxie au niveau des fonds marins. Tous ceux qui ont été en bord de mer ont pu constater les perturbations engendrées par l'eutrophisation. L'eutrophisation a également des répercussions sur les stocks de poissons en mer Baltique. Les poissons ont plus de mal à se reproduire.

De quelle manière les mesures entreprises dans le cadre de la stratégie pour la mer Baltique peuvent-elles aider à réduire l'eutrophisation ?

- Par exemple, un des projets réalisés dans le cadre de la Stratégie pour la mer Baltique a pour objectif de développer des méthodes favorisant une aquaculture durable. L'aquaculture est l'un des secteurs économiques qui a un impact sur le milieu marin. Cet impact peut être minimisé de différentes manières, par exemple en localisant les piscicultures dans des zones où l'eau circule et se renouvèle correctement.

L'eutrophisation peut également être diminuée par le biais d'une technique d'alimentation des poissons d'élevage. Les aliments pour poissons sont à base de farine de poissons, qui sont aujourd'hui le plus souvent élevés dans l'Atlantique ou dans la mer du Nord. Une petite partie des aliments pour poissons qui sont administrés aux élevages en mer Baltique n'est en fait pas ingérée par les poissons, et s'accumule dans la mer où elle contribue à l'euphorisation. Cela entraîne dans la pratique un excédent de substances nutritives dans la mer Baltique.

L'utilisation de poissons de la mer Baltique, comme par exemple le petit hareng de la Baltique ou le sprat, comme base des aliments pour poissons, permet aux substances nutritives de circuler au lieu de s'accumuler. Les substances nutritives se retrouvent en circuit fermé et aucun nouveau sel nutritif n'est additionné à la mer Baltique par l'intermédiaire des rejets d'aliments pour poissons.

Un des quatre-vingt projets phares entrepris dans le cadre de la Stratégie pour la mer Baltique a pour objectif de chercher des solutions appropriées pour une aquaculture durable en mer Baltique, notamment en permettant la circulation des substances nutritives par l'intermédiaire de la composition des aliments pour poissons. Ce projet est actuellement en phase de planification et est discuté au niveau de plusieurs pays.

Quel avenir prédisez-vous au milieu marin de la mer Baltique?

- Je suis réaliste et je pars du principe que le milieu marin de la mer Baltique constitue un véritable défi. Certains éléments laissent cependant entrevoir un espoir d'amélioration. Les nouveaux instruments concrets, qui ont récemment été mis en place et qui servent de base à notre travail, contribuent notamment à rendre cette amélioration possible. Les deux instruments les plus importants sont le plan d'action de la Commission de Helsinki pour la protection de la mer Baltique (Helcom) et la nouvelle Stratégie communautaire pour la mer Baltique.

se2009.eu

No comments: