2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, December 09, 2009

***Les fonctionnaires européens réclament une hausse de 3,7 % de leur salaire...***


***Une partie des quelque trente-huit mille fonctionnaires des institutions européennes cesseront temporairement le travail lundi 14 décembre pour réclamer une hausse de salaire controversée de 3,7 %, que leur refusent en l'état une majorité de pays de l'Union européenne (UE) dans le contexte de crise économique. Ils manifesteront dans le hall du bâtiment du Conseil européen pour demander aux gouvernements européens de "respecter les règles".

C'est la Commission européenne qui avait proposé cette hausse salariale fin novembre, suscitant la controverse car de nombreux pays ont dû geler les émoluments de leurs employés de la fonction publique. En outre, depuis le début de la crise économique, Bruxelles a ouvert de nombreuses procédures pour dénoncer les déficits publics jugés excessifs de plusieurs Etats européens.

Le 2 décembre, une majorité des Etats de l'UE s'étaient déclarés contre cette hausse salariale, et ce même si le service juridique leur avait demandé de respecter le droit en vigueur, a regretté un représentant des fonctionnaires de la Commission européenne. La question devait être à l'ordre du jour d'une nouvelle réunion des ambassadeurs des pays de l'UE prévue pour débuter mardi en fin d'après-midi et se terminer mercredi.

"Il ne s'agit pas d'une décision arbitraire" mais d'un mécanisme d'indexation automatique gravé dans la législation et décidé chaque année sur la base de critères objectifs, a répété mardi un porte-parole de la Commission. Les augmentations sont calculées sur l'évolution des salaires de la fonction publique de huit Etats (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni), ainsi que sur le coût de la vie à Bruxelles.

Un fonctionnaire européen a accusé les pays récalcitrants de "mauvaise foi", affirmant qu'ils avaient eux-mêmes attribué des revalorisations similaires à leurs propres employés nationaux. Les fonctionnaires européens sont toutefois en moyenne mieux payés que leurs collègues nationaux, car ils ont un statut d'expatriés.

Les salaires mensuels de base, avant impôt, à la Commission européenne s'échelonnent à titre d'exemple entre quelque 2 550 euros pour un poste de secrétaire et environ 17 700 euros pour celui de directeur général, tout en haut de l'échelle. Ceux des commissaires sont plus élevés encore.
Il faut y ajouter diverses allocations et primes en fonction des situations familiales. Ces fonctionnaires sont assujettis à des cotisations sociales (retraite, maladie) et à un impôt sur le revenu payé au budget de l'UE, qui reste toutefois inférieur à celui en vigueur en Belgique.

LE MONDE
08.12.09

No comments: