2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Sunday, December 20, 2009

*Pétition sur "Erreur médicale à la recherche d'une justice*

***Personne handicapée sous une erreur médicale, à la recherche de soutien pour que justice soit faite.
Organisateur :
Une opération ratée, handicapé à vie !
Type :
Causes - Protestation
Réseau :
Mondial
Heure de début :
samedi 19 décembre 2009, à 00:00
Heure de fin :
lundi 19 avril 2010, à 00:00
Description
Suite à un accident du travail, Ismajl Qerimi a du subir une opération du poignet. Plusieurs années après, le Lausannois se retrouve handicapé à vie. Il dénonce un complot des medecins Suisses qui tentent d'étouffer l'affaire. Parution N°1441 du mercredi 4 - jeudi 5 Mars 2009 - journal LAUSANNE CITES.

▬▬▬▬▬▬▬▬ Aidez-nous d'un simple geste en signant notre pétition ▬▬▬▬▬▬▬▬

► http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=82742beab41e3b591af5c21a57b1a849


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ Récit d'une opération qui vire au cauchemar ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Suite à un accident du travail, Ismajl Qerimi a dû subir une opération du poignet.
Plusieurs années après, le Lausannois se retrouve handicapé à vie.
Il dénonce un complot des médecins suisses pour tenter d'étouffer l'affaire.

Après avoir été victime d'un banal accident de travail au secteur triage colis de la poste en 2003, Ismajl Qerimi ne pensait certainement pas que, quelques années plus tard, il allait se retrouver handicapé à vie et sous traitement quotidien de médicaments. Ce qui devait s'apparenter à une simple intervention chirurgicale est devenu le cauchemar d'un homme. Quand un poids de 30Kilos lui tombe sur le poignet, Ismajl ne se doute pas un instant que sa vie va basculer. C'est avec émotion qu'il revient sur le début d'une histoire rocambolesque: <>.

Torture quotidienne :

Une intervention banale, pratiquée à la Clinique de la Source à Lausanne, et qui va transformer la vie d'Ismajl en torture quotidienne. <>.
Car plus de cinq ans après l'opération, aucune expertise n'a été pratiquée. Une situation rare qui laisse Ismajl Qerimi dubitatif sur les véritables intentions des médecins de l'époque: <>. Ce n'est qu'après que certains établissements ont tenté de faire passer Ismajl Qerimi pour un cas psychiatrique.

Incompréhension :

Souhaitant faire la lumière sur cette affaire, il se décide à aller consulter avec ses quelques économies hors de Suisse. C'est ainsi qu'il se retrouve en Belgique, au Kosovo (son pays d'origine), en Autriche et en Allemagne. Là-bas, il obtient divers documents attestant que l'opération initiale est la cause de ses maux actuels. Aujourd'hui, Ismajl Qerimi est dans l'obligation de suivre un traitement médicamenteux lourd et quotidien: Oxycontin, Neurotin, Sirdalud, Novalgin, Calcium effervescent, Miacalcid, Olfen, Transipeg, Dafalgan et Ventolin. Ceci afin d'apaiser les multiples douleurs. Une situation qui ne lui laisse guère d'espoir. <
Clinique muette :

Malgré la situation critique dans laquelle il a été plongé, Ismajl n'hésite pas à rappeler le courage qui l'anime: <>. Et Me Mauro Poggia de rappeler: << Cette situation n'est pas supportable en termes humains. Heureusement des rendez-vous sont prévus avec le département de la santé de Pierre-Yves Maillard. Ce dernier semble avoir entendu l'appel à l'aide de mon client. Ce que je regrette surtout, c'est le mutisme de la clinique qui n'a jamais été coopérative dans cette affaire. Ils se terrent dans le silence>>. Contacté pour donner son point de vue sur ce cas, Michel R. Walther, directeur de la Clinique de la Source, n'a pas souhaité répondre à nos questions.


Journaliste : Fabio Bonavita
Journal : Lausanne Cité, 4-5 Mars 2009

Note personnel :

Cela fait 6 mois que cet article a été publié devant 120'000 habitants de Lausanne, la procédure n'a toujours pas été ouverte, malgré les promesses de l'avocat pour l'ouverture d'une procédure. En 5 ans, j'ai dû changé 4 fois d'avocats, parce qu'ils refusaient d'ouvrir un procès avec un dossier si solide, suite aux nombreuses pressions de la Clinique et de l'Etat. Le 4ème avocat m'avais fait la promesse d'ouvrir une procédure le 30 Novembre 2008, ce qui n'a pas été réalisé. Comment dire que la Suisse est un pays démocrate quand elle prend la santé d'un père de famille de 30 ans et nie les faits. Quatre pays EU ont affirmé qu'on m'a injecté un liquide toxique et une vérité qu'on a découvert, qu'en effet l'anesthésiste n'était pas présent, mais à la place, ce n'était qu'une infirmière auxiliaire pour officier celle-ci, dans la salle d'opération. Malgré ces injections, mon poignet et mon bras n'ayant pas reçu l'effet anesthésique, j'ai vécu cette opération comme un cauchemar, je ressentais toutes les douleurs, qui par la suite en augmenté et je les ressens sur tout le côté gauche du corps. Sans médicaments, je suis incapable de bouger du lit.
Serais-ce trop demandé que justice soit faite, après tant de souffrance et d'années d'injustice. Il me reste un seul espoir, un procès en cours au centre Européen des droits de l'homme. Si cette dernière chance ne fonctionne pas, je devrais vivre avec cette injustice pour le reste de ma vie !

http://www.facebook.com/event.php?eid=208031158805&ref=nf

Ismajl Qerimi et Isabell Qerimi

No comments: