2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, April 23, 2010

*Forum européen du Sport ...*


***Selon Jaime Lissavetzky, « l'UE doit jouer un rôle moteur dans le monde du sport à l'échelle internationale »

L'Union européenne doit exercer un « leadership actif » dans le domaine du sport à l'échelle mondiale, a déclaré ce mardi le secrétaire d'État aux Sports, Jaime Lissavetzky, lors de la conférence de presse du Forum du sport à Madrid.

« L'UE doit jouer un rôle moteur dans le monde du sport à l'échelle mondiale, un leadership qui se fonde sur l'audace à l'heure de faire avancer cet avenir fondamental du monde du sport, mais tout en restant humble et modeste. Nous devons être conscients de la grande opportunité qui se présente, et nous devons jouer notre rôle de manière active », a précisé M. Lissavetzky.

À cet égard, il a annoncé que l'Espagne continuera de soutenir la Commission par le biais de propositions comme celle du dialogue structuré « c'est-à-dire un dialogue permanent et continu avec le monde du sport ».

« Le dialogue structuré n'est pas une fin en soi, mais plutôt le chemin à suivre. C'est uniquement à travers le dialogue que nous pourrons avancer ensemble et ce que nous voulons pour l'avenir, c'est voir de quelle façon nous pouvons concilier les intérêts de tous : fédérations internationales, ligues professionnelles, sportifs, gouvernements, Commission, etc. », a ajouté le secrétaire d'État.

Selon M. Lissavetzky, « ce qui nous intéresse maintenant c'est de nous tourner vers l'avenir, les objectifs sont clairs et nous avons une opportunité, que je qualifierais d'historique, et qui surgit au cours de la Présidence espagnole : à savoir les nouvelles compétences du sport au sein de l'UE telles qu'elles figurent dans le Traité de Lisbonne ».

« Je pense que le rôle primordial et l'importance sociale du sport doivent s'accroître avec la valeur ajoutée que lui apporte l'Union européenne dans des domaines tels que l'éducation, la santé, l'intégration et la cohésion sociale, la coopération, l'environnement, le développement, la paix, etc. L'UE peut et doit jouer un rôle essentiel », a-t-il résumé.
Le caractère spécifique du sport

La commissaire européenne chargée des sports, Androulla Vassiliou, a fait allusion au caractère spécifique du sport et a rappelé l'importance que représente la participation de l'ensemble des parties pour définir les caractéristiques de cette spécificité dans le cadre juridique européen.

« Le caractère spécifique du sport n'a rien de nouveau, la Cour européenne de Justice l'a déjà mentionné en diverses occasions et nous, à la Commission, nous avons également évoqué ce sujet à diverses reprises. Maintenant, en nous fondant sur l'expérience que nous avons accumulé, nous allons poursuivre notre coopération avec tous les acteurs concernés en vue de déterminer ce qu'il y a de spécifique au sport, de façon équilibrée et en tenant compte de la loi au sens strict de l'UE », a souligné Mme Vassiliou.

À ce sujet, M. Lissavetzky a ajouté que « la Commission n'a ni les compétences ni l'objectif d'harmoniser tout ce qui se rattache au monde du sport dans les vingt-sept États membres, son but étant d'avoir une influence sur un ensemble de questions à travers le dialogue entre les États membres ».

« Nous avons désormais des compétences dans le monde du sport au sein de l'UE, suite au Traité de Lisbonne, et nous, responsables des sports, nous serons présents le 10 mai prochain à Bruxelles pour le premier Conseil officiel des ministres et responsables des Sports. Cette réunion sera importante même si le dialogue structuré ne sera pleinement mis en place que sous Présidence belge », a conclu le secrétaire d'État.

La séance de ce mardi après-midi, clôturant le Forum européen du sport, se déroulera en présence des participants à la réunion informelle des ministres des Sports, et donnera lieu à un débat commun sur le thème : « Le Traité de Lisbonne et les sports, un nouvel agenda ».

UE
20-04-2010

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: