2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, May 21, 2010

*Le projet de cantine numérique validé : vers une métropole « 3.0 »*France

***Ce jeudi, les élus du conseil d’agglomération ont donné leur blanc-seing pour la création de la cantine numérique rennaise. Celle-ci est vouée à devenir un lieu de rencontre et d’émulation autour de l’innovation numérique.
La future cantine numérique de Rennes Métropole, dont l’ouverture est prévue pour l’été 2010, ne distribuera pas de tickets restaurants. Non. Il ne s’agit pas d’une cantine « gastronomique », mais d’un lieu de rencontre et de mise en réseau des différents acteurs de la chose numérique. Son financement a été soumis au vote, ce jeudi soir, lors du conseil de Rennes Métropole. Sans que personne ne s’y oppose.

MARMITE NUMÉRIQUE
En gestation depuis l’été 2009, la cantine investira les murs laissés vacants par l’ex-boutique des Champs libres, fermée l’an passé, au sein même du pôle culturel multifonctions de l’agglomération. Sa création résulte d’une concertation entre les services de Rennes Métropole et un panel de structures liées à l’innovation numérique. Entre autres : le pôle de compétitivité Images et réseaux, l’association BUG, Rennes Atalante, l’ESC Rennes... Le calendrier annoncé ce jeudi prévoit un lancement officiel à l’été 2010. Calqué sur la Cantine de Paris (chapeautée par l’association Silicon Sentier), ce lieu « 3.0 » comprendra un espace café « convivial », un espace de réunion ainsi qu’un « espace de coworking offrant bureau et accès wifi » et permettant l’accueil de porteur de projets. Il s’agit, en clair, de favoriser le bouillonnement de la marmite numérique rennaise, en offrant à ses acteurs une plate-forme commune. Gwénaële Hamon, vice-présidente de l’agglomération en charge du développement économique, a évoqué les « ressources très importantes du territoire » en matière d’innovation numérique. « La cantine va permettre une visibilité meilleure et l’appropriation par les citoyens de différents usages. C’est un fabuleux champ de développement du numérique et des nouvelles technologies. Et de souligner la « convivialité » qui devrait régner sur place : un « élément indispensable ».

RAYONNEMENT
Ce projet s’inscrit, manifestement, dans LE grand chantier de l’actuelle majorité au conseil d’agglomération : le « rayonnement » de la capitale bretonne. Gwénaëlle Hamon, usant d’une métaphore commerciale, a qualifié cette future cantine de « vitrine» de la « réussite » rennaise en lien avec la « marque » du territoire. Une fois inaugurée, la cantine numérique devrait ouvrir six jours sur sept, « en journée et parfois en soirée ». Une subvention de 85 000 € sera attribuée à l’association gestionnaire pour l’équipement des lieux. La métropole va également injecter 75 000 € destinés à assurer le fonctionnement des lieux pour l’année 2010.

Le Mensuel Rennes
Nicolas Legendre
20 mai 2010,

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: