2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Monday, May 17, 2010

*Les marchés financiers tremblent pour l'euro ...*


*La Presse européenne du 17/05/2010 :

Linie

Les marchés financiers tremblent pour l'euro
Le cours de l'euro a chuté pour la première fois depuis 18 mois sous la barre des 1,24 dollars et pèse sur les marchés financiers mondiaux. Pour la presse l'euro perd en crédibilité en se dépréciant, mais il ne sert à rien de s'inquiéter outre mesure pour la monnaie unique.

Les Echos - France
La crise monétaire préoccupe les Etats-Unis
La crise de la monnaie unique européenne préoccupe aussi les Etats-Unis, estime le journal économique Les Echos : "L'Amérique ne s'intéresserait-elle à l'Europe que lorsque cette dernière va mal ? Elle ne craint plus son excès de force, qu'elle n'a d'ailleurs jamais vraiment craint depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce sont les excès de faiblesse de l'Europe qui troublent traditionnellement les Etats-Unis. Une faiblesse qui ... est monétaire et économique aujourd'hui face aux 'spéculateurs'. ... L'inquiétude de Washington a été bien réelle. Et si l'effondrement de l'euro préfigurait celui de l'ensemble du système financier et monétaire occidental, réduisant à néant tous les efforts faits par l'Amérique au cours des derniers mois et les débuts bien timides encore de la reprise économique ? Et si l'écroulement de la Grèce sur elle-même était annonciateur, en dépit des différences évidentes de taille et de situation, de celui toujours possible de la Californie ?"
(17.05.2010)

La Stampa - Italie
Trop d'agitation autour de l'euro faible
La fluctuation des cours n'est pas inhabituelle en période de crise, estime le quotidien progressiste La Stampa, qui demande aux pays de l'UE de fournir des efforts accrus pour établir une stratégie économique commune : "L'accent mis sur la crise de l'euro est exagéré. On s'inquiétait déjà d'une surévaluation lorsque sa valeur était légèrement plus élevée. … Une dévaluation temporaire est par contre normale et un cours faible peut avoir des répercussions positives pour la zone euro si les différents pays de l'UE adoptent réellement les mesures d'austérité. … Depuis la semaine dernière, l'Europe a clairement montré qu'elle a l'intention de combattre la crise avec un nouvel élan, au moyen d'une meilleure coordination de la politique économique et financière. La volonté d'une plus grande cohésion économique et politique est tardive et reste pour le moment plus intentionnelle que réelle. L'Europe doit donc immédiatement montrer qu'elle passe aux actes, aussi bien à Bruxelles que dans les différents pays."
(17.05.2010)

Latvijas Avīze - Lettonie
La zone euro doit être assainie
La zone euro peut s'attendre à une vague drastique d'austérité qui pourrait fortement réduire le niveau de vie, écrit le quotidien Latvijas Avīze : "Beaucoup d'entre nous, citoyens de l'ancien bloc de l'Est, avions le rêve de vivre un jour comme en Europe de l'Ouest. Le terme eurorénovation, apparu dans un nombre croissant d'annonces, était la preuve de ce souhait : toute entreprise ambitieuse offrait une telle modernisation selon les standards européens. Mais aujourd'hui, ce rêve pourrait se réaliser d'une toute autre façon, car certains nouveaux membres de l'UE comme la Slovénie ou l'Estonie avancent avec hâte et détermination, tandis que les anciens membres de l'UE décrochent. Un nombre croissant d'entre eux ont désormais besoin d'un large assainissement, même si pour le moment la plupart ne disposent pas de plans précis ni de programmes clairement établis - sans savoir toutefois si l'on ne touchera pas aux murs porteurs, ce qui pourrait ébranler l'ensemble de la construction."
(17.05.2010)

Eurotopics

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: