2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, June 01, 2010

*Sommet UE-Canada Bruxelles...*

***CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE

Communiqué de presse du Sommet UE-Canada
Bruxelles, 5 mai 2010

Le Sommet UE-Canada a eu lieu à Bruxelles, le 5 mai 2010. L’UE était représentée par M. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et par M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. Le Canada était représenté par M. Stephen Harper, Premier ministre. Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, ainsi que le ministre du Commerce international du Canada, M. Peter Van Loan, participaient également au Sommet.

Les dirigeants européens et canadiens ont tenu un Sommet sérieux, cordial et productif. Ils ont exprimé leur volonté de renforcer la relation stratégique qu'entretiennent depuis longtemps l'Union européenne (UE) et le Canada, qui repose solidement sur leurs valeurs et leur histoire communes. Leurs discussions ont porté principalement sur les relations bilatérales, les enjeux mondiaux et les conflits régionaux.

Les dirigeants de l'UE et du Canada se sont entretenus de leurs relations bilatérales, et plus particulièrement de leur partenariat économique. Ils ont fait le point sur les progrès réalisés au cours des négociations qui sont en cours en vue d’un Accord commercial et économique global ambitieux qui relancera le commerce, l'investissement, l'innovation et la création d'emplois. Ils ont clairement indiqué que l’UE et le Canada sont opposés au protectionnisme et ont affirmé leur engagement à parvenir à un résultat ambitieux, équilibré et de large portée dans le cadre du Cycle de Doha pour le développement.

Au fil du temps, la coopération entre l’UE et le Canada s’est étendue à des domaines tels que la politique étrangère et de sécurité et la Politique européenne de sécurité et de défense. Les relations bilatérales vont ainsi au-delà de liens commerciaux grandissants et couvrent l’économie, la politique et les questions sociales. À cet égard, les dirigeants ont pris note que des discussions informelles ont commencé afin de renforcer le cadre de nos relations dans l’avenir, notamment en matière de justice, de liberté et de sécurité.

Les dirigeants ont réitéré leur ferme détermination à surmonter les derniers obstacles afin d'atteindre dès que possible l'objectif commun de permettre à tous les citoyens de l'UE de se rendre sans visa au Canada.

Les dirigeants ont analysé l’état de l’économie mondiale. L'importance des mesures établies dans le cadre du G20, ainsi que le rôle actuellement joué par le Canada à titre de président du G8 et hôte du G20 en juin 2010, ont été soulignées. Ces mesures visent à assurer la reprise économique mondiale, à renforcer la réglementation du système financier et sa surveillance, et à établir les fondements d’une croissance économique solide, durable et équilibrée.

En ce qui concerne la non-prolifération des armes nucléaires, les dirigeants ont souligné leur grande préoccupation à l'égard du programme nucléaire de l'Iran et leur appui à l'adoption d'une nouvelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies sur des sanctions, si l'Iran refuse de répondre de façon satisfaisante à l'offre de coopération de la communauté internationale. L’UE et le Canada ont convenu de collaborer afin d'en arriver à des résultats concrets et équilibrés lors de la conférence d’examen du Traité sur la non- prolifération des armes nucléaires, ce mois-ci à New York, avec des progrès sur les trois piliers du Traité : la non-prolifération, le désarmement nucléaire, et les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire.

Les dirigeants ont souligné que l'UE et le Canada continueront de poursuivre des ambitions élevées à l’égard des défis liés aux changements climatiques. Ils ont convenu que l'adaptation aux changements climatiques et leur atténuation constituent des enjeux mondiaux clés et devront être soutenus par des politiques énergétiques adaptées. La coopération devrait être axée sur les mécanismes de financement ainsi que sur le soutien au développement propre dans des pays tiers. Intégrer les ententes intervenues dans le cadre de l'accord de Copenhague dans les textes de négociation de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) sera essentiel pour faire avancer les négociations à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques prévue pour la fin de 2010.

Les dirigeants ont exprimé leur détermination à renforcer leur collaboration en ce qui concerne les activités de gestion de crises. Les deux parties se sont félicitées de la coopération active établie à ce jour, notamment dans le cadre des missions liées à la politique de sécurité et de défense commune qui sont en cours,dans des contextes difficiles, notamment en Afghanistan, au Kosovo et dans les territoires palestiniens.

Les dirigeants se sont dits ouverts à toute possibilité présente et future de collaboration en Afghanistan, notamment en ce qui concerne la réforme de la police ainsi que les questions frontalières, que ce soit entre autres au sein du processus de Dubaï ou de l'Initiative du G8 pour la prospérité de la région frontalière de l’Afghanistan et du Pakistan.
Les dirigeants ont également réaffirmé l'engagement et le soutien à long terme de l'Union européenne et du Canada aux fins de la reconstruction d'Haïti. Ils ont souligné l'importance d'une coordination des donateurs au niveau international et du maintien de la prise en charge par les Haïtiens du processus de reconstruction.
L'UE a salué la forte orientation et les priorités marquées par la présidence canadienne du G8 en faveur du développement. Les dirigeants ont insisté sur la nécessité d'adopter une approche coordonnée afin que les Objectifs du Millénaire pour le développement soient atteints d’ici la date cible de 2015. Ils ont convenu de poursuivre le renforcement de la coopération UE-Canada au sein des forums multilatéraux sur les questions de développement, notamment en ce qui concerne l'efficacité de l’aide.

À la fin du Sommet, les dirigeants ont souligné le fait que l'Union européenne et le Canada entretiennent d’excellentes relations et qu'ils sont prêts à poursuivre les discussions au plus haut niveau politique.

*Barroso plaide en faveur : de l'accord bilatéral avec le Canada*
http://unioneuropeenne.blogspot.com/2010/06/barroso-plaide-en-faveur-de-laccord.html

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: