2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, July 03, 2010

*Bilan de la Présidence espagnole de l’UE...*


***M. Zapatero qualifie la Présidence espagnole de « satisfaisante »

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, qui présentait le bilan de ce semestre mercredi à l'Assemblée, a estimé que la Présidence espagnole de l'UE avait été « satisfaisante » et « utile ».

M. Rodríguez Zapatero a mis en avant le soutien « décidé » des partenaires et des institutions communautaires à l'« effort » de l'Espagne dans le but d'adopter les mesures « nécessaires » qui permettront de faire face à la crise, et s'est également dit convaincu du bilan positif du Conseil européen tenu la semaine dernière, aussi bien pour l'Europe que pour l'Espagne.

« Rarement un Conseil européen a affiché aussi fermement sa volonté d'écarter les incertitudes en misant fortement sur l'unité et la transparence, en promouvant des outils de surveillance plus efficaces et avec la décision, à mon sens, irréversible d'avancer ensemble vers le dépassement de cette crise et la récupération », a-t-il signalé.

Parmi les décisions adoptées, M. Zapatero a mis en avant l'accord qui, à la demande de l'Espagne, permettra que les résultats des tests de résistance des organismes de crédit européens soient publiés au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet : une mesure qu'il a qualifiée de « fondamentale pour restaurer le calme sur les marchés, dissuader la spéculation injustifiée et rétablir la confiance sur le marché interbancaire ».

Le chef du gouvernement espagnol a aussi passé en revue toutes les initiatives de ce Sommet, et a jugé « satisfaisante » l'action de l'Espagne durant un semestre au cours duquel, a-t-il dit, le gouvernement espagnol « s'est senti utile » et a également dû composer avec des circonstances particulièrement difficiles qui lui ont donné l'opportunité de jouer un rôle actif lors d'une étape « décisive ».

Selon M. Zapatero, les deux principaux objectifs de la Présidence espagnole de l'UE ont été atteints : obtenir l'application totale du Traité de Lisbonne en soutenant les nouvelles institutions, et progresser dans la coordination économique des États membres en vue de faire face à la crise et de favoriser la reprise.

Concernant les accords obtenus au cours de ce semestre, il a souligné l'approbation de la stratégie Europe 2020 pour la croissance et l'emploi, qui inaugure des réformes visant à faire face à des défis tels que la mondialisation, le vieillissement de la population et la lutte contre le changement climatique.

Concernant les objectifs, M. Zapatero a mis en avant les efforts visant à réduire la pauvreté et l'exclusion sociale et a ajouté qu'« il s'agit de poursuivre notre croissance, sans laisser de côté la cohésion sociale ».

Lors de son intervention, il a également regretté l'impossibilité d'organiser deux sommets initialement prévus : le sommet de l'UE avec les États-Unis et celui de l'Union pour la Méditerranée.

Dans le cas du premier, il a expliqué que cela s'était avéré « impossible » en raison de la récente tenue du précédent sommet avec les États-Unis et pour des raisons propres à l'agenda de l'administration américaine, mais que ces circonstances n'avaient toutefois pas freiner les relations entre l'UE et les États-Unis. L'accord « Ciel ouvert » sera d'ailleurs signé jeudi prochain et prévoit la création d'un espace transatlantique commun pour l'aviation qui englobera 60 pour cent du trafic mondial de passagers.

M. Rodríguez Zapatero a terminé son intervention par l'expression de sa conviction de la qualité du travail « intense et bien fait » réalisé au cours de ce semestre, et a salué le soutien des groupes parlementaires qui ont reconnu, selon lui, qu'« une véritable politique d'État » avait été menée.
UE

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: