2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, July 10, 2010

*La jungle des tarifs bancaires : «  Une vingtaine de députés européens s’attaque au lobby financier »*

***

***Lobby bancaire : une menace pour la démocratie ?

«  Une vingtaine de députés européens s’attaque au lobby financier » .

Ils lancent un appel (http://financewatch.free.fr) pour faire émerger une expertise indépendante sur les activités menées sur les marchés financiers par les principaux opérateurs – banques, compagnies d’assurance, hedge funds. Ces eurodéputés issus de neuf pays de l’Union et des principaux groupes représentés au Parlement européen, s’inquiètent de l’absence de contre-pouvoir issu de la société civile (ONG, syndicats, think tank…). Les eurodéputés constatent, en outre, une “forte proximité des élites politiques et financières” et considèrent que ce contexte “constitue un frein certain à la capacité du personnel politique à prendre des décisions en toute indépendance”, et représente un danger pour la démocratie.

Le Cerf soutient la démarche des députés européens qui s’inscrit dans la lignée de notre action : en effet, depuis sa création en 2003, le Cerf a alerté les pouvoirs publics sur le détournement des liquidités de l’économie réelle et la financiarisation de l’économie privant les entreprises et en particulier les plus petites d’entre elles, du crédit nécessaire à leur activité. Le Cerf dénonce également avec constance l’abus de position dominante des banques à l’égard de TPE-PME qui leur permet de mener une politique assise sur le contrôle du crédit pour générer des frais bancaires très rémunérateurs. Cette attitude a eu un effet amplificateur et accélérateur de la crise et est à l’origine d’un nombre conséquent de destruction d’entreprises et d’emplois.

Depuis le déclenchement de la crise financière début 2008, le Cerf n’a eu de cesse d’alerter le gouvernement sur le resserrement du crédit malgré les engagements pris par les banques auprès de l’exécutif : les Créateurs ont en particulier, fait parvenir à l’Elysée, Matignon et Bercy des témoignages de chefs d’entreprise sur leurs difficultés à poursuivre leur activité faute de soutien financier. Aujourd’hui encore, de trop nombreuses entreprises n’ont pas accès au crédit. Enfin, face au puissant lobbying des banques et en l’absence de mesures fortes pour encadrer leurs activités, le Cerf a lancé une pétition (http://www.petition-contre-les-abus-bancaires.org/petition) pour un droit au crédit opposable et contre les frais bancaires abusifs.

Le Cerf espère donc que cet appel sera signé par le plus grand nombre d’eurodéputés, d’élus mais aussi de citoyens : tout le monde est affecté dans son quotidien par la crise financière et les banques continuent de faire pression sur les gouvernements pour que les règles du jeu ne changent pas. Cependant, le Cerf demande aux auteurs de cet appel d’être très vigilants et de contrôler avec le plus grand soin les « bonnes volontés » qui se manifesteront pour créer cette contre-expertise : les lobbies, économiques ou politiques, savent avancer masqués et peuvent, à l’occasion, financer des ONG officiellement présentées comme des contre-pouvoirs indépendants pour, en réalité, défendre leurs propres intérêts. Ainsi, il faut s’interroger sur les agences de notation qui dégradent les notes de banques ou d’Etats européens, mais restent étrangement muettes quand il s’agit du niveau d’endettement de certaines économies anglo-saxonnes et de la fragilité de leurs banques. »


La jungle des tarifs bancaires

Le magazine Capital a publié il y a quelques années un comparatif des frais bancaires. Les différences de tarifs d’une banque à l’autre sont édifiantes.


*****La jungle des tarifs bancaires : frais bancaires... : http://bit.ly/9HsrQT

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: