2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, August 03, 2010

* Rumeurs sur les comptes de Haider...Autriche*

***Presse européenne : 
Le populiste de droite autrichien Jörg Haider, décédé en 2008, aurait eu selon les médias jusqu'à 45 millions d'euros répartis sur des comptes au Liechtenstein. Selon la presse, l'attitude antieuropéenne de l'Autriche a jusqu'à présent gêné l'élucidation de l'affaire. Il y a désormais une chance qu'émerge une nouvelle loi nationale sur le financement des partis. 



Der Standard - Autriche

Du mouvement dans le débat sur le financement des partis 

Les millions vraisemblablement déposés au Liechtenstein par le populiste de droite décédé Jörg Haider peuvent raviver le débat sur une nouvelle loi de financement des partis, écrit le quotidien Der Standard : "Lorsque l'on n'a rien à cacher, on peut dévoiler son jeu : jusqu'à présent, les partis autrichiens ont gardé sous clef les informations sur ceux qui les financent, outre les contribuables. Seul le président de la Cour des comptes sait jusqu'à aujourd'hui qui a donné plus de 7.260 euros à un parti. Mais il n'a le droit de donner aucun renseignement à ce sujet, ni de contrôler les indications, ni de les communiquer publiquement. La moindre petite association doit révéler plus que les partis, qui sont soutenus cette année par les contribuables à hauteur de 171 millions d'euros. … Si le SPÖ [social-démocrate] et l'ÖVP [conservateur] - sous le coup des comptes présumés de Haider au Liechtenstein - annoncent désormais qu'ils veulent élaborer une loi obligeant à publier le nom des grands donateurs, alors ce sera une première petite avancée. … Mais de nombreuses autres avancées doivent suivre." (02.08.2010) 


Frankfurter Rundschau - Allemagne

L'esprit de corps national gêne les enquêtes 

Au regard des rapports sur les comptes au Liechtenstein du populiste de droite décédé Jörg Haider, le quotidien de centre-gauche Frankfurter Rundschau attribue à l'Autriche un dangereux esprit de corps antieuropéen : "Nous n'avons pas affaire à un mythe mais à un système qui n'envisage même pas de s'effriter. Le mépris sournois des règles écrites est toujours considéré comme une vertu en Autriche. … Quiconque enquête sérieusement menace la 'place financière autrichienne' et ne fait qu'aider la concurrence. Ce n'est pas le parquet de Klagenfurt qui a découvert le subterfuge de Haider, il n'a même pas réussi à faire ouvrir les comptes des principaux suspects dans l'affaire Hypo. Il existe certes aujourd'hui de bonnes possibilités d'enquêter à l'étranger. Mais le nouvel esprit de corps national est aussi fort que les menaces. … Tant qu'il n'y aura pas de 'nous' européen, les 'nôtres' resteront toujours le vainqueur moral. Haider a utilisé ce rapport à son avantage." (03.08.2010) 


La Repubblica - Italie

Déchéance d'un moraliste 

Des rapports sur des comptes opaques du politique de droite disparu Jörg Haider font conclure à une double-vie de l'Autrichien, écrit le quotidien de centre-gauche La Repubblica : "Un nouveau fait vient entacher la réputation de Haider, qui n'est déjà plus très propre. L'homme qui détestait les homosexuels, voulait expulser les immigrés d'Autriche et s'était élevé au rang de gardien des bonnes mœurs contre la morale laxiste et le gaspillage de l'argent, menait une deuxième vie au-delà des frontières du pays et a même trahi les membres de son parti. Apparemment, l'argent était recherché non seulement par les enquêteurs mais également par ses successeurs." (03.08.2010) 


Eurotopics


Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: