2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Thursday, February 10, 2011

*Sport : la présidence a mené des concertations avec des ONG*

« L’UE soutient le sport par des mesures d’encouragement dans des domaines où une valeur ajoutée dépassant les programmes nationaux des Etats membres peut être créée », a souligné Attila Czene, ministre délégué chargé des sports auprès du Ministère des Ressources nationales. Avant la réunion informelle des 22 et 23 février des ministres des sports, la présidence hongroise a mené des concertations avec des organisations non gouvernementales le 9 février à Budapest.

Outre le Comité olympique hongrois (Magyar Olimpiai Bizottság) et la Fédération nationale des sports (Nemzeti Sportszövetség) la Fédération nationale des sports de loisir et plusieurs organisations sportives des handicapés ont également été invitées à participer à l’événement. Les représentants des fédérations des cinq sports d’équipe prioritaire hongrois et des cinq disciplines ayant eu les meilleurs résultats ont également assisté à la concertation.
Le ministre délégué Czene a présenté aux représentants des ONG les thèmes prioritaires de la présidence hongroise et les mesures de l’UE relatives aux sports. Il a également affirmé que la Hongrie, durant le semestre présidentiel, considère le sport comme un domaine prioritaire et elle fait tout pour encourager la création du programme-cadre pour le sport qui devra être mis en place à partir de 2020.
Czene a ajouté que les cadres de la politique des sports de l’UE sont définis en particulier par le traité de Lisbonne et la communication de la Commission publiée le 18 janvier 2011. Les dispositions du traité de Lisbonne permettent que l’UE soutienne, coordonne et complète les initiatives des Etats membres. L’Union s’engage à assurer la protection de la clarté et de la transparence des compétitions sportives et encourage la coopération entre les organisations sportives. La communication de la Commission du 18 janvier aborde des sujets différents, notamment le rôle et la place de la protection de la santé et de l’égalité des chances dans les sports.
Le ministre délégué a reconnu que « beaucoup reste à faire pour donner plus de poids aux sports dans le budget de l’Unions », néanmoins il a attiré l’attention sur la possibilité d’obtenir des financements importants par le biais des appels d’offres. « Il y a déjà des organisations partenaires hongroises qui participent aux appels d’offres européens ; je les félicite et j’espère que ce n’est qu’un début », a dit le ministre délégué.

Concertations régulières avec les organisations non gouvernementales
La présidence hongroise a pour objectif d’impliquer les organisations non gouvernementales dans les politiques sectorielles de l’Union. Pour ce faire, des concertations régulières seront organisées au cours du semestre entre les dirigeants politiques et les représentants des ONG. Deux semaines avant chaque réunion informelle du Conseil qui auront lieu en Hongrie, le ministère responsable de la rencontre organisera systématiquement une consultation avec les ONG œuvrant dans le même domaine.
Lors de la série de dialogues menés avec les ministres et les secrétaires d’Etat, les représentants auront l’occasion de connaître les détails du programme de la présidence. La présidence hongroise espère que dans le cadre de la coopération un dialogue de fond sera mené avec des ONG actives représentant de manière volontaire les intérêts de la société permettant ainsi à l’Europe de se rapprocher de ses citoyens.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: