2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Thursday, February 03, 2011

*Un euro fort, des institutions fortes...*


Lors de la réunion du Conseil Affaires générales tenue le 31 janvier 2011, les Etats membres ont assuré de leur soutien le programme de la présidence hongroise présenté par János Martonyi, ministre des Affaires étrangères. La présidence hongroise est intéressée par une Union forte, un euro fort et par de fortes institutions coopérant étroitement les unes avec les autres.
Une « Europe forte avec une dimension », telle est la devise du programme semestriel, a souligné M. Martonyi pendant son intervention, et pour cela, la présidence hongroise œuvre à renforcer, outre l’Union et l’euro, les institutions, et s’efforce à ce que celles-ci coopèrent entre elles de manière étroite. Le ministre a mis l’accent sur la continuité dans le cadre du trio des présidences et il a apprécié les activités des présidences espagnole et belge précédentes.

Affaires économiques et financières au premier plan
C’est autour de quatre priorités que Martonyi a regroupé les activités semestrielles de la présidence. La Hongrie accordera une attention particulière aux affaires économiques et financières. Pour renforcer l’Europe, la stabilisation de l’euro et de la zone euro, la réforme du système de la gouvernance économique et la mise en marche du semestre européen sont des missions primordiales. Plus tard, l’agenda de celui-ci a été débattu et adopté par le Conseil Affaires générales.
L’objectif principal de la présidence est de conclure un accord, d’ici trois mois au plus tard, concernant les six lois portant sur le renforcement de la gouvernance économique, a souligné le ministre. Il a également ajouté que la Hongrie fera, en plus d’éliminer les conséquences de la crise, tout pour démarrer le moteur de la croissance de l’économie réelle, et lancer immédiatement la réalisation de la stratégie Europe 2020, tout en se concentrant sur la création d’emplois et l’approfondissement du marché intérieur.

Fortes politiques communautaires
La présidence hongroise est du côté des fortes politiques communautaires, que ce soit la politique de cohésion ou la politique agricole, étant donné qu’elles constituent l’une des assurances de la compétitivité de l’Union Européenne. Martonyi a souligné que la construction des fondements de la politique énergétique commune est un nouveau défi pour l’Union et en rapport à cela, la Hongrie a des tâches importantes  à réaliser au niveau du marché unique de l’énergie, de la sécurité énergétique et de l’infrastructure énergétique.

Une approche humaniste
Le facteur humain, l’approche humaniste est une des lignes directrices du programme présidentiel hongrois, a déclaré le ministre des affaires étrangères à la réunion du Conseil. L’inclusion sociale, l’intégration des Roms, constitue un des éléments clé du programme tandis que la Hongrie souhaiterait approcher l’Union de ses citoyens par le biais de la protection et le respect des droits fondamentaux ainsi que le renforcement de la sécurité. Par ailleurs M.Martonyi a souligné que l’élargissement de l’espace Schengen – l’adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie – figure toujours parmi les priorités de la présidence. Selon la position hongroise, le processus doit être déterminé par la performance réelle de la Bulgarie et de la Roumanie et la présidence s’efforce de trouver une solution satisfaisante pour tous les Etats membres.

Elargissement et politique de voisinage
L’élargissement, qui renforce la stabilité, la paix et la cohésion sociale dans de plus en plus de pays européens, constitue le quatrième grand sujet de la présidence. La Hongrie fera tout pour que tous les pays candidats puissent faire un pas en avant, a affirmé Martonyi qui, a en même temps, exprimé le désir de ne pas voir le processus d’élargissement ralentit par des débats bilatéraux. Le ministre hongrois des Affaires étrangères a également soutenu le renouvellement de la politique de voisinage de l’Union en signalant que le renforcement des relations avec les six pays du Partenariat oriental était l’objectif principal de la présidence.
En résumé Martonyi a estimé que l’activité de la présidence hongroise était déterminée par l’idée de l’intégration. Dans le cadre de la stratégie pour le Danube, six pays hors de l’Union seront inclus dans la coopération macro-régionale, l’espace Schengen est prêt à accueillir la Bulgarie et la Roumanie et les négociations d’adhésion avec la Croatie sont sur le point d’être closes. Dans un sens plus large le Partenariat oriental touche également à l’idée de l’intégration qui, selon la position hongroise, en dehors de la création des relations économiques et commerciales doit également contribuer à la propagation des principes et des valeurs européennes.

La commission fournit tout le soutien possible
Au nom de la Commission Maroš Šefčovič a promis que l’organe soutiendra par tous les moyens la mise en œuvre du programme de la présidence, et a accordé une importance primordiale à l’approche humaniste. Šefčovič a accueilli très favorablement l’intention de la présidence de travailler en collaboration étroite avec le Parlement européen. Les ministres des Etats membres ayant pris la parole ont salué unanimement le programme de la présidence. L’adjoint du chef du gouvernement luxembourgeois et ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn a demandé à János Martonyi de modifier la loi hongroise sur les médias. Dans sa réponse Martonyi a affirmé que la Hongrie respecte les valeurs de la démocratie et la liberté de la presse.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: