2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, May 31, 2011

*Accord au sein du Conseil sur l’accès à l’internet à haut débit...*


Il est important de renforcer la confiance des citoyens dans les services numériques et permettre à tout un chacun d’avoir accès à l’internet à haut débit, a déclaré Zsolt Nyitrai, ministre délégué à l’info-communication, lors de la réunion du Conseil « Télécommunications » le 27 mai 2011. Il convient, selon lui, d’assurer à l’Europe les moyens qui lui sont indispensables pour devenir compétitive dans le domaine de la télécommunication globale.

Un accord politique a été conclu au Conseil sur les objectifs du Programme pour une politique du spectre radioélectrique (RSSP), qui règle l’utilisation des radiofréquences libérées. Cette proposition vise à ce qu’une quantité suffisante de fréquences soit disponible au sein de l’Union européenne pour assurer à tout un chacun des services de l’internet à haut débit. L’engagement pris dans l’Agenda numérique européen serait ainsi respecté, qui prévoit que tous les citoyens européens disposeront d’un accès de base à l’internet à haut débit d’ici 2013, et d’un accès rapide d’ici 2020.
Plus aucun point d’achoppement
Lors de la conférence de presse organisée à la pause, Zsolt Nyitrai a déclaré que l’accès à l’internet à haut débit faisait « partie intégrante de la promotion de l’égalité des chances des citoyens européens et de l’amélioration de la compétitivité de l’Union ». Le ministre délégué a ajouté que la présidence s’efforçait pour ce faire de conclure, et ce dans les meilleurs délais, un accord sur tous les éléments du document. Il a souligné que grâce au rapport sur l’état d’avancement élaboré par la présidence, lequel contient des propositions de compromis, il n’y avait plus de points d’achoppement entre les Etats membres. M. Nyitrai a ajouté que les négociations se poursuivraient lors des discussions à haut niveau du mois de juin de manière à ce qu’un accord soit conclu d’ici la fin de l’année.
Lors de la conférence de presse, Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne et commission en charge de la stratégie numérique, a remercié la présidence pour ses efforts, mais elle n’a pas caché qu’il restait encore beaucoup d’éléments à négocier. Elle estime cependant que l’ouverture dont Parlement européen fait preuve à cet égard est un signe positif. « Il est très optimiste de dire que nous parviendrons à un accord d’ici la fin de l’année, mais la présidence a réalisé un bon travail », a souligné Mme Kroes.
Le mandat de l’ENISA prorogé
Lors de la réunion, le Conseil a adopté la proposition de la présidence relative à la prorogation du mandat de l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA) pour une durée de dix-huit mois. Lors de la conférence de presse, Zsolt Nyitrai a salué une décision qui, selon lui, « mettra fin à l’incertitude qui s’est fait jour autour de l’agence ». M. Nyitrai a indiqué que la question de la sécurité des réseaux nécessitait une attention croissante et que l’ENISA jouait à cet égard un rôle-clé. Le ministre délégué s’est tout particulièrement félicité de ce que les ministres se soient accordés sur les principes fondamentaux du fonctionnement de l’Agence. « Il y a de fortes chances pour que l’on puisse moderniser le fonctionnement de l’Agence dans les meilleurs délais », a affirmé M. Nyitrai dans l’évaluation qu’il dressait. Neelie Kroes a également considéré l’accord comme une réussite, estimant que tout le monde s’accordait sur le fait que l’activité de l’ENISA était extrêmement importante et « tous les Etats membres avaient besoin de son aide ». Mme Kroes a souligné que la question la plus importante était la manière dont l’ENISA menait ses travaux. D’après la commissaire, « l’Agence doit avant tout remplir ses missions de manière efficace".
Renforcer la confiance numérique
Lors de la réunion du Conseil, les ministres ont également adopté des conclusions relatives à la protection des infrastructures d’information critiques (PIIC). Lors de la conférence de presse, Zsolt Nyitrai a souligné que les conclusions, élaborées dans le respect des expériences de la conférence ministérielle de Balatonfüred des 14-15 avril 2011, détaillent la manière dont les Etats membres doivent élaborer des réponses efficaces et coordonnées contre les nouvelles cyber-attaques de plus en plus sophistiquées et contre la cybercriminalité.
Après la conférence de presse, au cours du déjeuner de travail organisé par la présidence hongroise, les ministres ont procédé à un échange de vues sur la réalisation des objectifs de l’Agenda numérique. Dans le droit fil de la réunion officielle, le Conseil a adopté des conclusions relatives à l’administration en ligne. Lors de la réunion, Zsolt Nyitrai a souligné que les services d’administration en ligne permettraient aux administrations d’offrir de meilleures prestations aux citoyens et aux entreprises tout en étant plus rentables. Le ministre délégué a également affirmé que les citoyens pourraient, grâce aux services d’administration en ligne, bénéficier encore plus des avantages qu’offre le marché unique.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: