2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, June 11, 2011

*Le président Buzek : la présidence hongroise « lèguera » une Europe meilleure et plus forte...*

La présidence hongroise a choisi comme devise « Une Europe forte », trouvant ainsi, en l’institution qu’est celle du Parlement européen, un allié naturel pour la soutenir dans ses efforts visant à renforcer l’Union européenne, a souligné Enikő Győri, ministre déléguée en charge des affaires européennes, à l’occasion de la réception donnée par la présidence hongroise, le 7 juin 2011, à Strasbourg.

Etant donné que la session plénière qui a lieu du 6 au 9 juin est la dernière session strasbourgeoise du semestre de la présidence hongroise, Enikő Győri a reçu, dans le cadre d’une réception, à cette occasion les représentants du Parlement et des autres institutions européennes ainsi que les autorités de la ville de Strasbourg. Etaient également présents le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, et l’adjointe au maire de Strasbourg, Nawel Rafik-Elmrini.
Enikő Győri a remercié le président Buzek et tout le Parlement européen pour leur coopération, et la ville de Strasbourg pour son hospitalité et pour la mise à disposition du prestigieux palais Rohan pour la réception.
Dans l’intérêt du citoyen européen
La ministre déléguée a évoqué le travail de la présidence ainsi que les résultats des mois écoulés, tout en soulignant que la présidence hongroise n’avait pas hésité à inscrire les dossiers les plus compliqués à l’ordre du jour. Enikő Győri arappelé que la devise de la présidence hongroise était simple, mais ambitieuse : « une Europe forte à dimension humaine ». Au travers de cette formule, la présidence hongroise a souhaité illustrer que tout ce qui se passait dans et entre les institutions européennes devait se faire dans l’intérêt du citoyen européen, a expliqué la ministre déléguée.
Les progrès accomplis dans les dossiers figurant au programme de la présidence renforcent l’Europe, a déclaré Enikő Győri. Elle a évoqué, à titre d’exemple, les six propositions législatives visant à renforcer la gouvernance économique de l’Union, la politique de cohésion, la politique énergétique commune en cours d’élaboration, ainsi que l’élargissement, plus précisément l’adhésion de la Croatie. La ministre déléguée s’est félicitée de ce que pour la première fois, l’Union ait inscrit le dossier des Roms à l’ordre du jour, et qu’en vue de la fin de la présidence hongroise, un cadre politique européen commun soit mis à la disposition des Etats membres de manière à améliorer le sort de cette population qui vit dans des conditions précaires.
Coopération entre le Conseil et le Parlement
La ministre déléguée a remercié le Parlement européen d’avoir été l’allié de la présidence hongroise dans les dossiers les plus importants. La présidence hongroise s’est définie comme étant « l’amie du Parlement » et s’est efforcée de contribuer à l’amélioration de la coopération entre le Conseil et le Parlement. Enikő Győri a fait valoir que les citoyens européens attendaient des résultats, et que les difficultés techniques en matière législative ne devaient pas peser sur le processus législatif. La ministre déléguée a souhaité beaucoup de succès à la prochaine présidence polonaise et lui a suggéré de perpétuer la tradition consistant à être « l’amie du Parlement ».

En réponse ces paroles, le Président Buzek a déclaré, dans son discours, qu’il appréciait l’engagement et les performances qui avaient été ceux de la présidence hongroise. « Même le ciel pleure la fin de la présidence hongroise », a-t-il fait remarquer, faisant ainsi référence à la pluie qui commençait à tomber. La présidence hongroise n’a pas seulement, selon Jerzy Buzek, été « l’amie » du Parlement, mais aussi celle de l’économie européenne, de l’élargissement et des Roms, et elle « lèguera » effectivement une Europe meilleure et plus forte.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: