2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, June 24, 2011

*Six propositions législatives : Barroso remercie la présidence...*


Le Conseil européen soutiendra la clôture des négociations d’adhésion avec la Croatie, a déclaré la ministre déléguée Enikő Győri, le 22 juin 2011, en séance plénière du Parlement européen. Mme Győri a plaidé pour une adoption rapide des six propositions législatives, et José Manuel Barroso, président de la Commission, a remercié la présidence hongroise pour le travail qu’elle a réalisé.

Enikő Győri a fourni, à propos de la réunion du Conseil européen des 23 et 24 juin, une information préliminaire au Parlement, la présidence ayant la charge de préparer les documents relatifs aux questions figurant à l’ordre du jour du sommet. La ministre déléguée a insisté sur les décisions économiques prévues, les questions relatives à la coopération dans le domaine des affaires intérieures ainsi que l’adhésion de la Croatie.
Le premier semestre européen, autrement dit la supervision et la coordination des politiques économiques, sera clôturée par le Conseil européen, a déclaré Mme Győri, soulignant que l’un des objectifs prioritaires de la présidence hongroise avait consisté à contribuer à la réalisation du premier semestre. La ministre déléguée s’est félicitée de ce que le premier semestre européen ait duré exactement six mois, et pas un jour de plus.
Au sujet des six propositions législatives visant à réformer la gouvernance économique, Mme Győri a déclaré que mandatée par le Conseil européen, la présidence hongroise avait pour mission de parvenir à un accord avec le Parlement européen d’ici le 30 juin. Elle a rappelé aux députés que le Parlement avait initialement présenté deux mille propositions d’amendement relatives aux six textes législatifs, alors qu’il ne reste aujourd’hui qu’une seule question importante à résoudre et quelques détails techniques à régler.
Dans son intervention à l’issue du débat, Mme Győri a invité les eurodéputés à adopter la proposition de compromis élaborée conjointement avec le Conseil et la Commission. « Je propose l’adoption de l’accord actuel, le Parlement ayant obtenu des concessions en ce qui concerne l’ensemble des questions, y compris pour ce qui est de la majorité qualifiée inversée », a fait savoir Mme Győri.
Mme Győri a rappelé aux députés que la Hongrie avait promis que la présidence serait l’amie du Parlement et qu’elle même, « avait mené des échanges très intéressants avec de nombreux députés ». Elle a espéré que « les résultats des concertations ne tomberaient pas à l’eau juste avant l’accord ».
A propos de la migration, du droit d’asile et du système de contrôle des frontières de Schengen, Mme Győri a déclaré que le sommet serait l’occasion de discuter d’un éventuel mécanisme de sécurité visant à compléter le système de Schengen. La ministre déléguée a toutefois fait remarquer que le bon fonctionnement du système de Schengen requerrait, de la part des Etats membres, le respect absolu de ses règles, renforçant ainsi la confiance mutuelle. Par ailleurs, un système d’observation et d’évaluation modernisé est également nécessaire, a-t-elle ajouté.
Mme Győri a rappelé aux députés que Schengen était étroitement lié à la libre circulation des personnes, constituant tous deux les acquis les plus tangibles et les plus populaires de l’intégration européenne.
Mme Győri a ajouté à cet égard qu’il était primordial que le système européen commun d’asile soit parachevé d’ici 2012.
Au sujet de la Croatie, Mme Győri a déclaré que le Conseil européen inviterait à clôturer les négociations d’adhésion d’ici la fin du mois de juin, ajoutant que la signature du traité d’adhésion aurait lieu avant la fin de l’année.
La ministre déléguée a rappelé au Parlement que la clôture des négociations d’adhésion avec la Croatie figurait parmi les priorités de la présidence hongroise. Cette évolution peut donner une impulsion à l’intégration européenne des Balkans occidentaux, a ajouté Mme Győri. A la fin du débat, elle a ensuite déclaré : « C’est un moment historique qui est arrivé pour la Croatie, et cela nous permet d’envoyer un message aux pays des Balkans occidentaux pour leur confirmer qu’ils ont leur place au sein de l’Union européenne ».
Mme Győri a salué les efforts considérables déployés par la Croatie, la Commission et la présidence hongroise, largement soutenus par le Parlement.
La stratégie pour le Danube et le stratégie-cadre européenne pour les Roms seront probablement soutenues par le Conseil européen, deux autres priorités majeures de la présidence hongroise se trouvant ainsi réalisées, a affirmé Enikő Győri.
Enfin, Mme Győri a rappelé aux députés que la devise de la présidence hongroise était « une Europe forte », citant les paroles de Jerzy Buzek, Président du Parlement européen, qui estimait que l’Europe deviendrait plus forte et meilleure à l’issue de la présidence hongroise.
Lors de la deuxième intervention en clôture du débat, Enikő Győri a déclaré : « Nous sommes convaincus que la solution à nos problèmes est une intégration plus profonde ».
Dans son intervention en plénière, José Manuel Barroso, président de la Commission, a remercié Enikő Győri, qui y représentait la présidence hongroise, pour le travail assidu mené depuis des mois en vue de l’adoption des six propositions législatives. Maroš Šefčovič, commissaire en charge des relations interinstitutionnelles et de l’administration, a pour sa part remercié la présidence hongroise pour les efforts qu’elle a déployés en vue d’une clôture des négociations d’adhésion avec la Croatie.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: