2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Thursday, May 03, 2012

*Hollande et Sarkozy se livrent un duel télévisé...France*

La presse européenne du 03/05/2012
Quelques jours avant le deuxième tour des élections présidentielles françaises, les deux candidats Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont affrontés mercredi à l'occasion d'un duel télévisé. L'opposant Hollande a mérité d'en ressortir vainqueur, estiment certains commentateurs, alors que d'autres craignent que les projets du socialiste soient irréalistes.

La Repubblica - Italie
Duel juste en fin de campagne électorale
Le challenger François Hollande est ressorti vainqueur du duel télévisé de pratiquement trois heures, qui a eu lieu entre les deux candidats à la présidence, estime le quotidien de centre-gauche La Repubblica : "Un duel démocratique, authentique et, à bien des égards, même exemplaire. Les idées tout comme les programmes étaient importants, toutefois il s'est agi notamment de montrer sa propre personnalité. … Nicolas Sarkozy a démarré dans une position défavorisée et c'est la raison pour laquelle il a commencé par attaquer. Cette tactique lui convient bien. En revanche son adversaire, Hollande, n'a pas mis la main au sabre. Il a depuis toujours une préférence pour le fleuret. Il s'est tenu sur ses gardes et est parvenu à tenir tête au fougueux Sarkozy. Ce dernier semblerait avoir manqué son objectif de rattraper les voix nécessaires pour tourner dimanche la page à son avantage." (03.05.2012)

Die Presse - Autriche
L'économie française a besoin de Sarkozy
De nombreux signes laissent présager que le prochain président français sera François Hollande. Toutefois le candidat le plus approprié serait Nicolas Sarkozy, estime le quotidien libéral conservateur Die Presse : "Sarkozy a reconnu dès 2007 que la France avait besoin d'une 'rupture', d'une libération des forces du marché pour ne pas perdre de terrain. Le bilan de son mandat de cinq ans est maigre mais meilleur que sa renommée. Il a tout de même reculé l'âge de la retraite, il a tout de même introduit une réforme des universités, il a tout de même rallongé la semaine absurde des 35 heures. Le narcissisme de Sarkozy, ses attitudes bling-bling et son manque de principes sont difficiles à supporter. La pose de xénophobe qu'il a adoptée pour rallier les frustrés d'extrême droite dans son sprint final de campagne électorale a été répugnante. Et pourtant le gaulliste serait le bon choix pour la France car, contrairement à son opposant, il ne tait pas la réalité économique de son pays." (03.05.2012)
Rzeczpospolita - Pologne
Hollande va couler la France
Le socialiste François Hollande remportera le scrutin du second tour des présidentielles françaises, redoute le quotidien conservateur Rzeczpospolita : "Cet homme a déjà fait tellement de promesses irréalistes qu'on a même peur rien qu'en l'écoutant : celles-ci comprennent la réduction de la durée de la vie active, un droit du travail plus libéral et des indemnités plus élevées pour les personnes licenciées. Les investisseurs sont horrifiés et y voient une menace. Car c'est exactement le contraire de ce que les Français devraient faire actuellement. Le problème, c'est qu'il n'y a aucune alternative aux programmes d'austérité. En tout cas, personne n'en a trouvé jusqu'à présent, pas même l'Allemagne. Il est évident que l'incapacité de l'Europe à résoudre ses problèmes l'a affaiblie aux yeux du reste du monde." (03.05.2012)
Les Echos - France
Les règles électorales démodées en France
Les règles en vigueur pour les élections en France ont tout aussi besoin d'être réformées que le processus de sélection des candidats au sein des partis avant les élections, critique le journal économique libéral Les Echos : "D'abord, le processus de sélection des candidats. Assez vertueux dans son principe, le système des parrainages d'élu mériterait d'être renforcé, par exemple par un système de double signature, afin de ne pas laisser filer entre ses mailles des candidats exotiques à l'Elysée Academy. ... Quant aux candidats présentés par un parti, une investiture ne suffirait-elle pas ? Ensuite, il devient urgent de réviser les règles du temps de parole, règles d'un autre temps, inspirées d'un idéal antique, qui conduisent à mettre tous les candidats à égalité lorsqu'ils approchent de la ligne d'arrivée !" (03.05.2012)
Euro/Topics

No comments: