2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, May 22, 2012

*L'Union européenne courtise un Mexique dynamique...*

Bruxelles essaye de resserrer des liens économiques avec un Mexique en passe de figurer parmi les dix principales économies de la planète, mais qui est pour l'instant surtout orienté vers les Etats-Unis.

On pourrait pardonner à l'observateur non averti d'ignorer que le Mexique a signé il y a déjà douze ans un accord de libre échange avec l'Union européenne. Ce traité a eu un impact fort limité. Les pays européens figurent loin derrière les Etats-Unis, la Chine et le Japon parmi les fournisseurs de ce marché de 115 millions d'habitants. De même, les Européens n'achètent guère mexicain, 80 % des exportations de ce pays partant aux Etats-Unis. Alors que le Mexique est devenu un acteur de premier plan. C'est la douzième économie mondiale, dont les quatre cinquièmes des exportations sont manufacturées. Il figure par exemple au cinquième rang mondial des exportateurs d'automobiles et joue un rôle clef dans l'aérospatial, souligne Sergio Contreras, viceprésident du Conseil des entreprises mexicaines du commerce extérieur.

Plaidoyer pour la zone euro

D'où la nécessité de plaider auprès des Mexicains pour qu'ils se tournent plus vers l'Europe, qui peut leur fournir machines-outils et produits de hautes technologies, a souligné le vice-président de la Commission européenne et commissaire à l'Industrie, Antonio Tajani, lors d'une tournée à Mexico la semaine dernière. Une tournée qui s'inscrit dans la Mission for Growth programmée par le commissaire Tajani au Canada, en Chine, au Vietnam ou en Afrique et qui l'a mené ce mois-ci aussi aux Etats-Unis et en Colombie. Il s'agit au passage de marteler comme un mantra que «  la zone euro n'est pas encore morte ». Antonio Tajani a signé trois lettres d'intention en matière de coopération industrielle, ainsi que dans les PME et les matières premières.
Les hommes d'affaires rencontrés à Mexico n'expriment pas d'inquiétudes pour eux-mêmes du fait des turbulences dans la zone euro, peut-être en raison de leur tropisme américain ou chinois...

No comments: