2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, October 26, 2016

*Report : 7th #EUROPCOM 2016 in Brussels*

EuroPCom 2016: 7th European Conference on Public Communication.

Compte-rendu : 
EuroPcom 2016,
a eu lieu le 
20-21/10/2016 à Bruxelles, 
European Parliament and Committee of the Region.
 

🇪🇺Félicitations...Un succès!
Conference "Reflecting (on) "

Enfin...

Une "République européenne en construction"..ou non?
La "France"...comme le propose Ulrike Guérot ?

"European Republic under construction" ... or not?
The "France" ... as proposed Ulrike Guérot?


Watch EuroPCom 2016 video story here :


A suivre...!


Crédit Photos©Morgane BRAVO

🇪🇺Conférence  :
"Rapprocher l’ des ! "

EuroPCom 2016 – Reflecting on Europe - European Committee of the Regions

Report : EuroPCom 2016

The 7th edition of EuroPCom, the European Conference on Public Communication, took place on 20 and 21 October 2016 in Brussels.
The conference is organised by the European Committee of the Regions, in close cooperation with the European Parliament, the Council of the EU, the European Commission and the European Economic and Social Committee.
The conference brought together communication managers and senior experts of local, regional, national and European authorities. Over 600 colleagues from all EU member states attended this networking event. Lectures, debates and interactive workshops focused on major challenges in both EU and public communication.

EuroPCom is the annual European Conference on Public Communication. During this two-day event, public communication professionals from all over Europe get together to improving government communication and raise awareness of EU policies.
Plenary opening session
- Europe as a source of inspiration - 

Sylvie Guillaume, Vice-President for Information Policy, Press 
and Citizens Relations, European Parliament.

Christophe Rouillon, Mayor of Coulaines, France, and Member of 
the European Committee of the Regions.

Ulrike Guérot, Director of the European Democracy Lab, Berlin, Germany.
Une "République européenne en construction.."? Reflecting(on) Europe.

Ulrike Guérot, Director of the European Democracy Lab, Berlin, Germany.

Dévoile le logo possible d'une République européenne en construction.


A drawer did this cool picture during keynote... !


Réponse de Christophe Rouillon, Mayor of Coulaines, France, and Member of 
the European Committee of the Regions.



Jarek President "Communication on successful projects should go twds beneficiaries..."


Connecting with millennials


From global to local: lessons from communicating TTIP 


"La Question quelle est la compétence ..est question de DROIT...Pas une question P "

"Les institutions doivent apprendre...Nouvelles formes d’engagement "

" need to move from macro to micro..more easily to communicate about concrete SME ..."

#EuroPCom @LutzGuellner "#TTP need to move from macro to micro..+ea...

Vine by Morgane BRAVO

"Today's standard evaluation model" by
John Curtice - Dynamics of the Eurosceptic narrative - EuropCom 2016
Dynamics of the Eurosceptic narrative
"John Curtice, Professor of Politics at the University of Strathclyde, Glasgow, United Kingdom, and President of the British Polling Council.

After years of crisis, we are seeing Eurosceptic parties making gains across Europe. The Eurosceptic narrative tends to widen the divisions that have emerged in Europe, between North and South, creditors and debtors, euro-ins and euro-outs. It associates the EU with fears over immigration, and turns politics into a battle between “more” and “less” Europe. The impact of a Euroscepticism on mainstream politics is already visible. How can we address the Eurosceptic narrative in a meaningful way? This session will analyze and debate the lessons learned from the UK’s EU referendum. Looking closely at the two campaigns and the way they approached rural areas, cities, young people, businesses, and 
social media, for example, conclusions will be drawn on how politicians and communicators can cope with the feeling of distrust in society." 

European Public Communication Award 2016 - European Committee of the Regions


🇪🇺 Closing #EuroPCom by @CoR_President @EuroPCom2016 #UE #EU...

Vine by Morgane BRAVO
Voir sur Vine

Morgane BRAVO, 
*Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général*
Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.
Think Tank" Europe-Mexique, 
headquarters in Paris, France.
*Twitter : @MorganeBravo @EuropeMex @DiploDigital
@EcologieI 

Tuesday, October 18, 2016

Guerre de l'information : pour l'UE, l'heure est à la riposte.


Les eurodéputés de la commission Affaires étrangères mettent en garde contre la propagande agressive de la Russie et celle terroriste islamique et demandent des contre-mesures plus fortes et plus de collaboration entre les États de l'UE



Tactiques de la Guerre froide, et technologies du nouveau monde. La désinformation et la propagande ont toujours été des instruments de guerre. Mais à l'ère d'Internet, ils gagnent de nouveaux sommets. Pour l'UE, il est temps de riposter, contre la Russie et ses discours déformés concernant l'Ukraine, contre l'EI et ses messages fanatiques et ses campagnes de recrutement en ligne. La ligne politique russe devient plus agressive et plus arrogante envers les pays voisins. Et l'information - comme arme, comme moyen d'influence hybride - est plus fréquemment utilisée contre les pays voisins, contre les politiques de l'UE, contre l'Occident. 

Et cela pose des problèmes à notre population. M. Auštrevičius est le co-auteur d'un rapport de la commission Affaires étrangères du PE pour renforcer les mesures de contre-propagande, dont plus de collaboration entre les États membres et avec l'OTAN et des unités d'information spécialisées. Il est passé à une confortable majorité. Nous sommes en retard sur les nouvelles tendances et évolutions. Notre système de droit international est basé sur des menaces classiques et c'est un problème que nous devons régler. 

Il est important que nous coopérions avec l'OTAN. Ce rapport n'oblige pas la Commission à agir. Néanmoins, il est clair que les deux, et l'OTAN, sont sur la même longueur d'onde en termes de lutte contre la propagande. Ce rapport devrait passer en plénière en novembre.



Morgane BRAVO, 
*Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général*
Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.
@MorganeBravo
Think Tank" Europe-Mexique, 
headquarters in Paris, France.
*Twitter : @EuropeMex 

Tuesday, October 11, 2016

DiplomatieNumérique : quelle stratégie pour l'Europe ?

Les réseaux sociaux et Internet sont devenus un canal incontournable de la communication diplomatique.


Qu'est-ce que la diplomatie numérique? La diplomatie numérique résout les problèmes de politique étrangère en utilisant l'Internet. Qu'est-ce que ça veut dire? La diplomatie classique à travers un milieu différent. Grâce au Web, nous pouvons écouter, publier, s'engager et évaluer de façons nouvelles et intéressantes et communiquer directement avec la société civile ainsi que les gouvernements et les personnalités influentes ... * La diplomatie numérique, un outil de la puissance douce et un nouveau visage des relations internationales .



Le « Think Tank  Europe-Mexique »,
 Centre de réflexion sur l’Europe et le Mexique (entre autres). 

A eu son Lancement officiel hautement symbolique et historique pour la France, Mexique et l'Europe, le jeudi 29 janvier 2015. Au Bureau d'Information pour la France du Parlement européen à Paris. 
Après le succès de son lancement :
Madame Morgane BRAVO, Présidente et fondatrice du «Think Tank Europe-Mexique »

A convié
A son Forum International consacré à
« La Diplomatie au XXIe Siècle : Globale, Numérique… »


Le jeudi 26 mai 2016, à l’Assemblée Nationale de France

Palais Bourbon - 126 rue de l’Université. 75007 Paris.
14:00 -18:00. Suivi d’un Cocktail.
A la « Questure » de l'Assemblée nationale. 

Rapport :



A suivre...!

Morgane BRAVO, 
*Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général*
Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.
@MorganeBravo

Think Tank" Europe-Mexique, 
headquarters in Paris, France.
*Twitter : @EuropeMex   

Tuesday, October 04, 2016

*Accord de Paris sur le climat : Vote PE*

Accord de Paris sur le climat: le Parlement votera sur la ratification européenne après le feu vert du Conseil.




"Moment historique: Le Parlement européen a ratifié l' pour le avec 610 voix contre 38."


Vote on the Paris Agreement on climate change




Feu vert des députés pour déclencher l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat.


"L'accord de Paris sur la lutte contre le changement climatique, le premier accord climatique mondial universel et juridiquement contraignant jamais conclu, entrera en vigueur le mois prochain, après avoir rempli les conditions nécessaires beaucoup plus tôt que prévu, comme le Parlement européen a décidé de sa ratification par l'Union européenne dans un vote historique mardi.

L'UE se joindra aux États-Unis, à la Chine et à l'Inde, autres acteurs mondiaux et principaux émetteurs de gaz à effet de serre, lors d'une réunion des Parties à l'Accord de Paris en novembre à Marrakech.

Le Parlement a donné son consentement à la ratification par l'UE de l'accord par 610 voix en faveur, 38 contre, avec 31 abstentions.

Les ratifications représentant au moins 55 parties et 55% des émissions mondiales sont nécessaires pour que l'accord entre en vigueur. Alors que la première condition est déjà remplie, le vote d'aujourd'hui permet à la seconde de l’être aussi, déclenchant ainsi l'entrée en vigueur.

"Notre vote ouvre la voie pour veiller à ce que l'accord atteigne le seuil nécessaire (...). L'entrée en vigueur de l'accord de Paris moins d'un an après sa signature est un accomplissement énorme, étant donné qu'il a fallu huit ans pour le protocole de Kyoto. Le vote d'aujourd'hui signifie également que l'UE reste un chef de file dans le domaine du climat", a déclaré le Président du Parlement européen, Martin Schulz, qui a signé la lettre de transfert pour le consentement du Parlement à la ratification par l'UE en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon, de la Présidente de la COP21, Ségolène Royal, du secrétaire d'État slovaque, Ivan Korčok, représentant la présidence du Conseil, du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et du rapporteur du Parlement européen, Giovanni la Via (PPE, IT).

"L’Union européenne est depuis longtemps en première ligne dans la lutte contre le changement climatique” a déclaré Mr Ban Ki-moon avant le vote. Il a remercié les députés et a souligné l’importance de la ratification de l’accord par l’Union. Il a également ajouté que le combat contre le changement climatique n’est pas seulement l’un des plus grand défis de notre époque, mais aussi une opportunité pour construire un modèle économique plus durable et compétitif, ainsi que des sociétés plus stables.

La plupart des orateurs des groupes politiques ont souligné que le vote d'aujourd'hui montre également que la coopération et la gestion commune des difficultés sont la seule solution aux problèmes mondiaux. Ils ont également insisté sur la nécessité urgente de mettre en œuvre l'accord et de poursuivre les négociations sur la scène mondiale. "Ce vote est le résultat d'un très bon travail en commun" démontrant qu’"aujourd'hui, nous pouvons!", a déclaré le rapporteur Giovanni La Via (PPE, IT).

Vous pouvez revoir la cérémonie et les intervenants ici.

Prochaines étapes

La décision de ratification ayant reçu le consentement du Parlement, elle peut être formellement adoptée par le Conseil en procédure écrite afin que l'Union européenne, ainsi que les 7 États membres ayant déjà complété le processus de ratification, déposent les instruments de ratification au siège de l'ONU à New York avant le vendredi 7 octobre.
Les députés voteront également une résolution jeudi énonçant leurs priorités pour le prochain cycle de négociations qui débutera en novembre à Marrakech, où il sera question en particulier du partage de l’effort entre les parties.

Note aux rédacteurs
Sept États membres ont achevé leurs processus nationaux internes jusqu'à présent: la Hongrie, la France, la Slovaquie, l'Autriche, Malte, le Portugal et l'Allemagne. Ces 7 États membres représentent environ 5% des émissions mondiales. 
Les ratifications représentant au moins 55 parties et 55% des émissions mondiales sont nécessaires pour que l'accord entre en vigueur. À ce jour, 62 parties, représentant 51,89% des émissions mondiales, ont officiellement déposé leur instrument de ratification. L’union européenne représente environ 12% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
Dans ce contexte, et grâce à la ratification par l'Union européenne, l'Accord de Paris entrera en vigueur à temps pour la Conférence sur les changements climatiques COP 22 qui aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.
Procédure: approbation sur un accord internatiional
REF. : 20160930IPR44535

Paris Agreement to enter into force as EU agrees ratification*

Strasbourg, 4 October 2016

The European Parliament has approved the ratification of the Paris Agreement by the European Union today

PLENIERE
http://www.europarl.europa.eu/plenary/fr/home.html

Press conference by Martin SCHULZ, EP President, Ban KI-MOON, UN Secretary-General, Ségolène ROYAL, COP21 President and Jean-Claude JUNCKER, President of the EC

Le Parlement européen votera mardi pour donner son approbation à la ratification par l’Union européenne de l’accord mondial sur le changement climatique de Paris, après que le Conseil ait donné son feu vert vendredi. Pour le président de la commission de l’environnement, Giovanni La Via (PPE, IT), la décision permet à l’UE de rester un chef de file dans l'action climatique avant le prochain cycle de négociations qui aura lieu à Marrakech en novembre.
"Je salue la décision prise par les ministres de l'environnement pour permettre une ratification rapide par l'Union européenne. Cette décision permettra au Parlement de conclure l'accord, enverra un signal fort et mettra en évidence le leadership de l'UE et de ses États membres et leurs efforts continus pour lutter contre le changement climatique au niveau international", a déclaré M. La Via.

"La perspective que l'accord de Paris puisse entrer en vigueur sans la signature de l'UE, compte tenu du leadership de l'UE en matière de lutte contre le changement climatique, de son rôle dans le protocole de Kyoto, et de ses efforts continus en vue d'un traité universel subséquent, serait impensable", a-t-il ajouté.

"Dans le même temps, le Parlement concentre ses efforts sur la réalisation de politiques concrètes qui nous permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'Europe: la réforme de notre marché du carbone, les récentes propositions de réduction des émissions des secteurs du bâtiment, des transports et de l'agriculture (aussi connues comme "décision européenne relative à la répartition de l'effort"), et celles sur l'utilisation des terres et la foresterie (UTCATF), qui seront débattues au Parlement dans les prochains mois", a-t-il déclaré.

"Je tiens également à souligner les efforts du Commissaire en charge de l'action climatique et de l'énergie, avec qui j’ai été en contact permanent au cours de ce processus, et les étendre à la Commission européenne et au Conseil. Il s’agit d’un véritable succès pour l'Union européenne et ses citoyens", a-t-il conclu.

Lundi soir, la commission de l'environnement se réunira à 19h00 pour adopter ses recommandations à la plénière.

Vers la COP22 à Marrakech

La semaine prochaine, le Parlement tiendra également un débat mercredi avec le Conseil et la Commission sur les priorités du prochain cycle de négociations, qui se tiendra à Marrakech en novembre (COP22). Le Parlement y enverra une délégation de 12 députés dirigée par Giovanni La Via pour suivre les négociations de près et travailler avec leurs homologues.

Contexte
L'accord de la COP21 entrera en vigueur le trentième jour suivant la date à laquelle au moins 55 parties (sur 197) à la Convention comptant au total pour au moins environ 55% des émissions totales mondiales de gaz à effet de serre auront déposé leurs instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion auprès du dépositaire des Nations Unies.
À ce jour, 61 parties, y compris les États-Unis et la Chine, ont ratifié la Convention, ce qui représente 47,79% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, alors que l’Inde devrait ratifier l’accord de Paris le 2 octobre 2016. La ratification par l’Union européenne de l’accord de Paris permettra son entrée en vigueur, en remplissant le second critère des 55% des émissions mondiales.
REF. : 20160930IPR44808


Morgane BRAVO, 
*Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général*
Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.
@MorganeBravo

Think Tank" Europe-Mexique, 
headquarters in Paris, France.
*Twitter : @EuropeMex