2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, September 03, 2008

*Internet haute vitesse, gratuit pour tous? : États-Unis*


***Une petite entreprise en développement a de très grands projets: elle veut offrir gratuitement l’Internet haute vitesse à toute la population américaine, d’ici un an.

La compagnie en question s’appelle M2Z. Elle se prépare à participer à un encan, organisé au début de 2009 par le gouvernement américain, dans le but d’acheter une partie du spectre nécessaire. Cette partie du spectre, appelé AWS-3, pourrait permettre à une société de réserver environ 25% de la capacité du spectre pour offrir un service gratuit, plus rapide encore que plusieurs services payants et de se servir de la capacité restante pour vendre des produits plus performants.

D’ailleurs, le gouvernement américain verrait d’un bon œil l’arrivée d’un tel service. Dans une entrevue au USA Today, Kevin Martin, le président de la FCC (l’équivalent de notre CRTC) a dit souhaiter l’arrivée d’un tel service, sans pornographie, dans le but de brancher tous les Américains, d’ici 10 ans.

Selon certains chiffres, quelque 100 millions d’Américains n’ont pas accès à la haute vitesse, parce que le service n’est pas offert dans leur région ou qu’ils n’en ont pas les moyens. Environ 40 millions d’usagers utilisent une ligne téléphonique basse vitesse, se privant ainsi d’une bonne partie des nouveaux services. Du côté des bas salariés, le taux de pénétration n’est que de 25%, puisque, comme au Canada, l’abonnement mensuel tourne autour des 40 dollars.

La technologie utilisée serait nouvelle. Les gens achèteraient des appareils avec une puce spéciale intégrée; une fois l’appareil sous tension, le service Internet serait disponible, à l’intérieur ou à l’extérieur. Fait à noter: le service ne serait pas disponible pour un appareil en mouvement. Le but est d’offrir une alternative aux services du câble et du téléphone et non pas aux services des compagnies de cellulaires.

Le président de M2Z, Milo Medin se dit confiant en son projet. Il est appuyé financièrement par des joueurs majeurs et par le géant des équipements de télécommunications Cisco. Si son projet voit le jour, il dit que ce sera la fin du service internet basse vitesse par téléphone.

Si son projet ne voit pas le jour, il affirme que ce sera le projet d’un autre: «À mon avis, le temps est venu d’offrir gratuitement la haute vitesse à tout le monde. Peu importe le futur pour ma compagnie, cette idée est tellement porteuse d’avenir pour la population américaine qu’un jour ou l’autre, elle va se réaliser».

Canoë
Yvon Laporte
03/09/2008

No comments: