2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Monday, July 04, 2011

*Voeux de succès : du Premier ministre hongrois à la présidence polonaise*

L’expérience historique unique de l’Europe centrale donnera de la force à la Pologne, qui exercera la présidence durant le deuxième semestre. C'est ce dont Viktor Orbán, Premier ministre hongrois, a assuré son homologue polonais le 1er juillet 2011, à Varsovie, lors du discours de bienvenue qu'il a prononcé avant le concert solennel organisé à l’occasion du début de la présidence polonaise.


« Il n’y pas de garantie de succès mais je suis persuadé que tu réussiras. Tu étais déjà respecté des représentants politiques de l’Union européenne, mais désormais la force sera avec toi, la force particulière de l’Europe centrale, que l'on ne connaît qu’ici », a confié M. Orbán au Premier ministre polonais, qu’il a tutoyé lors de son discours, en l'appelant également par son prénom.
Faisant l’éloge du rôle joué par les Polonais dans le changement de régime qui s'est produit dans les pays d’Europe centrale à la fin des années 1980, le Premier ministre hongrois a fait référence au mouvement populaire de 1980-81 mené par le syndicat Solidarność, qui était déjà presque parvenu à renverser le communisme.
« La présidence de l’Union te donne du plaisir quand elle commence, et aussi quand tu passes le relais », a confié M. Orbán, suscitant les rires du public, le Premier ministre hongrois comparant ce plaisir à celui éprouvé par les alpinistes.

 Le Premier ministre polonais, Donald Tusk, a remercié la Hongrie pour sa présidence, qualifiant la Hongrie de vieille amie de la Pologne et tutoyant lui aussi le Premier ministre hongrois en l'appelant par son prénom, moment où son discours a été interrompu par les applaudissements du public.
« L’Union européenne a aujourd’hui besoin de l’énergie et de l’assurance des Polonais et la Pologne lui apportera cette force revigorante », a déclaré M. Tusk. « Les Polonais investissent aujourd’hui dans l’Union européenne. Tout comme les Polonais ont auparavant mérité leur adhésion à l’Union, l’Union mérite aujourd’hui la présidence polonaise. La présidence polonaise sera un gage de qualité », a affirmé le chef de gouvernement polonais.

Jerzy Buzek, Président du Parlement européen et lui aussi Polonais, a déclaré qu’une présidence qui soit l'amie du Parlement était cruciale pour l’avenir de l’Union européenne, faisant par ailleurs l’éloge de la solidarité, qui peut contribuer à sauver l’Union européenne des crises et à apporter des réponses aux défis.
Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen, a fait l’éloge de l’institution de la présidence tournante qui apporte, tous les six mois, une impulsion et des qualités nouvelles au fonctionnement de l’Union et qui montre clairement aux citoyens que l’Union est un travail collectif. « L’Union européenne n’est pas un mécanisme bruxellois qui fabrique des directives et distribue de l’argent. Non ! L’Union constitue un véritable programme politique qui incarne le destin des vingt-sept Etats et des 500 millions de citoyens de notre continent », a affirmé le président du Conseil européen, qui a encore remercié Viktor Orbán pour l’excellente collaboration des six derniers mois dans la préparation des travaux du Conseil européen.
José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, a estimé que la présidence polonaise pourrait fonder ses travaux sur la présidence hongroise, qui était « un véritable succès ». Il a souligné que l’Union européenne avait besoin non seulement d’une croissance économique mais également d’« une croissance politique » afin d’atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’était fixés.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: