2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Sunday, April 03, 2011

*Orbán : l’Union ne doit pas construire son avenir sur l’immigration...*


L’Union européenne ne doit pas construire son avenir sur l'immigration, elle doit renverser les tendances démographiques pour pouvoir préserver sa compétitivité internationale. C'est ce qu'a déclaré Viktor Orbán, Premier ministre, lors de la réunion informelle des ministres en charge de la politique familiale et démographique qui s'est tenue le 1er avril 2011, à Gödöllő.

« L’Europe est en train de perdre la compétition démographique des grandes civilisations », car la population vieillit et recule, a déclaré le Premier ministre hongrois lors de son discours d’ouverture de la réunion des ministres. Il a comparé le taux d’emploi de l’Union européenne de 65 % avec ceux des Etats-Unis et de la Chine, respectivement de 75 % et de 85 %. Pour illustrer le vieillissement des Etats membres de l’Union, il a fait référence à des données statistiques indiquant que d'ici à 2050, le nombre de personnes de moins de 14 ans, aujourd'hui de 100 millions, diminuerait pour s'établir à 66 millions, que le nombre de personnes en âge actif, aujourd'hui de 331 millions, reculerait pour s'établir à 268 millions, tandis que le pourcentage de personnes âgées de plus de 65 ans, aujourd'hui de 17 %, atteindrait 31 %.

Renverser la tendance démographique
Il convient, en vue d'accroître la compétitivité, de renverser cette tendance démographique, car la compétitivité ne sert à rien si le nombre de citoyens actifs diminue en Europe, a souligné M. Orbán. « La compétitivité requiert avant tout qu’il y ait des gens, parmi nous, qui soient en mesure de remporter la compétition avec les civilisations qui sont dans une situation meilleure que la nôtre », a déclaré le Premier ministre.

« Soyons clairs, notre patrie commune, c'est-à-dire l'Europe, est en train de perdre la compétition démographique des grandes civilisations », a averti Viktor Orbán, soulignant que « l’Union ne devait pas construire son avenir sur l’immigration au lieu des familles », et que « pour que les sociétés puissent fonctionner de manière paisible et équilibrée sur le long terme, il était important qu'elles se reproduisent sans aide extérieure ».

Vie familiale et travail créateur de richesses
Le premier ministre a déclaré que les politiques sociales visant à éliminer les entraves à la volonté d’élever plus d'enfants étaient légitimes. « Il faut créer un équilibre entre vie familiale et travail créateur de richesses », a-t’il ajouté, estimant que les gouvernements ne devraient pas imposer des modes de vie aux parents, mais plutôt faire en sorte que ces derniers puissent choisir entre l’éducation des enfants et leuremploi sans mettre en péril leur position sociale.
Faisant l'éloge du système fiscal hongrois, favorable aux familles, M. Orbán a déclaré que le projet de Constitution le soutiendrait également. Il a également dit tout le bien qu'il pensait de la politique familiale française, en mettant l'accent sur sa cohérence dans la continuité, laquelle n'est pas affectée par les changements de gouvernement.
Le premier ministre hongrois a proposé que l’Union européenne déclare l’année 2014 « Année des familles », à l’occasion du vingtième anniversaire de l'année 1994, proclamée « Année internationale des familles » par les Nations Unies.
02 avril 2011 

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: