2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Monday, March 21, 2011

*La présidence accorde de l’importance aux problèmes des femmes...*

 

La réduction de l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes, l’amélioration de la condition des femmes roms, des femmes vivant dans la pauvreté ou peu qualifiées ainsi que la protection des victimes d’actes criminels : tels étaient les principaux sujets du déjeuner de travail d’Enikő Győri, ministre déléguée aux affaires européennes, et des représentants de la commission pour les droits de la femme et l’égalité des genres (FEMM), lequel a eu lieu le 18 mars 2011.


La délégation du Parlement européen qui s’est rendue à Budapest était dirigée par la présidente de la commission, la suédoise Eva-Britt Svensson. Edit Bauer, Zita Gurmai et la Portugaise Ilda Figueiredo faisaient également partie de la délégation.
Lors de cette rencontre, Enikő Győri a déclaré que la présidence accordait une attention particulière aux sujets traités par la commission FEMM et traitait également des dossiers faisant l’objet d’un débat au sein du Conseil ou entre le Conseil et le Parlement européen. La ministre déléguée a cité, à titre d’exemple, le projet de directive sur le congé maternité ; la présidence souhaitait à cet égard focaliser son attention sur des questions – notamment le retour au travail, les différentes formes de congé et les conditions de travail des femmes enceintes – que les Etats membres souhaitaient continuer à débattre.

Réduire l’écart salarial
Mme Győri a salué le rapport adopté par le Parlement le 8 mars 2011, lequel vise à résorber l’écart salarial entre les hommes et les femmes, qui est de 18 % en moyenne. La ministre déléguée a rappelé que le Conseil des ministres « Emploi et des Affaires sociales » du 7 mars avait adopté à l’unanimité les conclusions sur le Pacte européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes pour la période 2011-2020. Les objectifs importants de ce Pacte sont notamment la réduction de l’écart salarial, le soutien à la conciliation du travail et de la vie familiale et les mesures contre toutes formes de violence faites aux femmes.
La ministre déléguée a souligné qu’une attention particulière devait être accordée à l’amélioration des opportunités des femmes peu qualifiées. Mme Győri a annoncé que la présidence avait inscrit à l’ordre du jour de la réunion du Conseil « Education et Jeunesse » du mois de mai un débat sur les opportunités de formation professionnelle.

La condition des femmes roms
Au nom de la présidence, Mme Győri a salué le rapport élaboré par Lívia Járóka et adopté par le Parlement le 9 mars relatif à la stratégie européenne pour les Roms. Les ministres de l’emploi et des affaires sociales débattront vraisemblablement de ce sujet lors de leur réunion du 19 mai et le Conseil européen devrait adopter la stratégie-cadre européenne lors de sa réunion du mois de juin, a déclaré la ministre déléguée.
Mme Győri a indiqué que les principaux éléments du projet de conclusions étaient notamment l’importance de l’engagement pour l’amélioration des conditions de logement, d’éducation, de santé et de travail des personnes vivant dans l’extrême pauvreté, indépendamment de leurs appartenance ethnique. La ministre déléguée estime que l’exigence de suivi constituera une avancée importante par rapport aux précédentes conclusions au sujet des Roms. Dans leurs propres plans « Europe 2020 », les Etats membres devront en effet définir des objectifs en matière d’intégration des Roms et devront rendre compte de la réalisation de ces derniers dans leurs rapports annuels, a souligné Enikő Győri.

Protection et aide aux victimes
La protection des victimes d’actes criminels et l’approche unique de cet aspect au niveau européen constituent l’objectif prioritaire de la présidence, a souligné Mme Győri, en ajoutant qu’une conférence indépendante de la présidence serait consacrée à ce sujet les 23 et 24 mars 2011. La Commission attend du Conseil qu’il soumette dans les meilleurs délais son paquet de mesures sur la protection des victimes afin que la présidence hongroise puisse engager les concertations sans plus attendre, a affirmé la ministre déléguée.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: