2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Monday, November 30, 2009

***L’emploi et l’égalité facilitent la croissance économique...***


***Le premier jour du Conseil « Emploi, Politique sociale, Santé et Consommation » (EPSCO), était avant tout consacré à l’emploi, à la reprise après la crise et à l’égalité. Les ministres ont notamment adopté des conclusions autour de l’intégration sur le marché de l'emploi, sur la reprise après la crise, l'égalité dans le cadre de l'après Stratégie de Lisbonne, ainsi que sur la question : vieillir en bonne santé et dans la dignité.

Comment redresser le marché du travail après une dégradation de la conjoncture ?
Les ministres ont discuté des mesures à prendre lors des baisses de conjoncture afin de contrer les effets négatifs que cela implique pour l'emploi. La discussion a également touché les mesures nécessaires pour que l’UE puisse faire face au futur défi démographique qu'implique une population vieillissante, et l'offre de main d'œuvre à long terme. Les pays membres ont notamment constaté que l’emploi est un élément important pour éviter l’exclusion. Pour surmonter les défis auxquels l'UE fait face, tous les partenaires concernés par le marché de l'emploi doivent être inclus.

Le Conseil a adopté des conclusions pour l’intégration sur le marché du travail et sur le redressement du marché du travail après la crise économique et financière. Les conclusions mettent notamment en avant le besoin d’une politique de l’emploi active et intégrée, qui soit en interaction avec une politique de la sécurité sociale active, afin de garantir un taux d’emploi élevé, des finances publiques saines et la prospérité à tous. Le résultat de la discussion et les conclusions vont maintenant être transmis aux chefs d’État et de gouvernement qui les examineront lors du Conseil des 10 et 11 décembre.

L’égalité importante pour la croissance et l'emploi
Le Conseil a adopté des conclusions sur l’égalité des chances, dans le cadre des travaux sur la future stratégie de l’UE pour la croissance et l’emploi après 2010. Les conclusions montrent les corrélations entre égalité des chances, croissance économique et emploi. Les pays membres sont entre autres exhortés dans ces conclusions à encourager l’action sociale en faveur de l’enfance et à réduire les différences de salaires et toutes autres différences basées sur une discrimination sexuelle sur le marché du travail. Les conclusions du Conseil invitent la Présidence espagnole et la Commission à apporter une partie consacrée à l’égalité dans le message clef du Conseil « EPSCO » à la rencontre du Conseil européen du printemps 2010, lorsque la nouvelle stratégie sur l’emploi sera discutée.

L’égalité de traitement à l’égard des femmes et des hommes chefs d’entreprise
Les ministres ont discuté d’une proposition de la Commission sur le principe d’égalité de traitement à l’égard des femmes et des hommes chefs d’entreprise. L’objectif est de faciliter, aussi bien pour les femmes que pour les hommes, la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Il est notamment indiqué dans la proposition de fait que les femmes chefs d'entreprises et les conjoints aidants ont droit à une période de congé maternité s'ils le souhaitent. Quelques uns des pays membres ont critiqué la proposition étant donné qu’ils souhaitent avoir plus de flexibilité et d'espace de mouvement au niveau national dans les questions ayant trait au système de sécurité sociale. Les pays membres sont cependant parvenus à un accord politique sur le texte proposé.

Le congé parental
Le Conseil a adopté un accord politique concernant la proposition de la Commission d'une nouvelle directive sur le congé parental qui doit remplacer la directive actuelle. La proposition fait référence à la conduite du nouvel accord sur le congé parental signé au niveau européen, cet été, par les partenaires européens du marché de l’emploi.

En résumé, la proposition de directive implique les changements suivants :

* Le congé parental augmente de trois à quatre mois, et l'un des ces mois, au minimum, ne pourra être cédé à l'autre parent.
* Les employés de retour d'un congé parental, doivent avoir la possibilité d'exiger des changements d'horaire de travail pendant une période donnée. L’employeur se voit obligé d’envisager et de répondre à ces souhaits.
* Une protection contre le désavantage (pas seulement contre le licenciement) des personnes qui utilisent leur droit au congé parental, est mise en place.

Une loi nationale doit pouvoir passer outre cette condition de la directive.

Vieillir en bonne santé et dans la dignité
Le Conseil a adopté des conclusions sur le vieillissement en bonne santé et dans la dignité. les conclusions ont insisté sur l’importance de mettre l’individu au centre et sur l’amélioration de la coopération dans le secteur social et le secteur de la santé afin de garantir de la dignité dans les services aux personnes âgées.

se2009.eu

No comments: