2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, March 27, 2009

***(8) CONNAITRE LE FONCTIONNEMENT DE L'UNION EUROPEENNE"! : "CULTURE"***


***Pour que l'Europe, en tant qu’acteur mondial, ne soit pas lointaine des européens..."! :

Rubrique du BLOG : ***UNION EUROPEENNE* EUROPEAN UNION* UNION EUROPEA...L'Actualité***

"CONNAITRE LE FONCTIONNEMENT DE L'UNION EUROPEENNE"!

*(8) "CULTURE"*

L'Europe est fière de sa diversité culturelle. La langue, la littérature, le théâtre, les arts visuels, l'architecture, l'artisanat, le cinéma et la radio, tout en étant propres à un pays ou à une région donnés, font partie de l'héritage culturel commun de l'Europe. L'Union européenne s'est donné pour objectifs de préserver et d'encourager cette diversité et de la rendre accessible aux autres.

Ces objectifs ont été énoncés dans le traité de Maastricht de 1992 qui, pour la première fois, reconnaît officiellement la dimension culturelle de l'intégration européenne. Il y a cependant eu des initiatives culturelles avant Maastricht, comme le programme visant à sélectionner chaque année une capitale européenne de la culture, qui a été lancé en 1985.

L’importance des secteurs culturels

Les secteurs culturels de l'Union européenne (UE), c'est-à-dire le cinéma, l'audiovisuel, l'édition, la musique et l'artisanat, représentent une importante source de revenus et d'emplois, puisqu'ils font travailler plus de sept millions de personnes. L'UE a mis en place des programmes d'aide en faveur de certains d'entre eux, afin de les aider à profiter des possibilités offertes par le marché unique et les technologies numériques. Elle s'efforce également de dynamiser leur environnement en allégeant les contraintes administratives, en facilitant l'accès au financement, en soutenant des projets de recherche et en encourageant la coopération avec des partenaires implantés à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union.

L'Union intègre la dimension culturelle dans de nombreux autres domaines d’action, comme l'enseignement (notamment l'apprentissage des langues), la recherche scientifique, l'aide aux technologies de l'information et de la communication, ainsi que le développement social et régional.

L'aide de l'Europe

Ainsi, dans le cadre de sa politique régionale, l'UE contribue au financement d’écoles de musique, de salles de concert et de studios d'enregistrement. Elle a également financé la restauration de théâtres prestigieux, comme le Teatro del Liceu de Barcelone et La Fenice de Venise, tous les deux endommagés par un incendie, en 1994 pour le premier et en 1996 pour le second.

Dans ses lignes directrices pour le Fonds de développement régional, la Commission européenne demande aux gouvernements des États membres de promouvoir le développement culturel dans les régions pauvres afin de les aider à affirmer leur identité, à attirer le tourisme et à créer des emplois dans des domaines tels que les services en ligne et les médias.

Le programme «Culture»

Le programme «Culture», une des initiatives les plus en vue de l'UE, est désormais bien établi. Le programme actuel, qui couvre la période 2007-2013, est doté d'un budget total d'environ 400 millions d'euros. Il porte sur toutes les activités culturelles non audiovisuelles.

Ses objectifs sont les suivants:

encourager la connaissance et la préservation des biens culturels revêtant une dimension européenne;
encourager la mobilité transnationale des personnes travaillant dans le secteur culturel;
encourager la circulation transnationale des œuvres et des produits artistiques et culturels;
stimuler le dialogue interculturel.
Capitales de la culture

Le programme consacré aux capitales européennes de la culture vise à mettre en évidence la grande diversité de la culture européenne, sans oublier pour autant la source commune dont elle est en grande partie issue.

Tous les ans, une ou deux villes sont choisies comme capitales européennes de la culture, ce qui leur donne droit à une aide financière au titre du programme «Culture». Ces fonds financent des expositions et des manifestations mettant en lumière le patrimoine culturel de la ville et de sa région, ainsi que toute une série de représentations, concerts et autres spectacles réunissant des artistes venus de tous les pays de l'UE. L'expérience montre que le programme a eu des incidences à long terme sur le développement de la culture et du tourisme dans les villes choisies.

Le programme devait s'achever en 2004, mais il a rencontré un tel succès qu'il a été renouvelé pour 15 années supplémentaires. Les capitales 2008 de la culture sont Liverpool, en Angleterre, et Stavanger, en Norvège.

Désignée «Année européenne du dialogue interculturel», 2008 aura pour but de promouvoir la communication interculturelle à l'école, sur le lieu de travail et dans les activités de sport et de loisir.

Les langues: une véritable richesse

La diversité linguistique est la pierre angulaire de la culture et de la démocratie en Europe. Les langues n'ouvrent pas seulement des portes sur d'autres cultures, elles renforcent également notre capacité à nous enrichir au contact de cultures étrangères lorsque nous voyageons ou travaillons dans d'autres pays de l'Union. L'objectif à long terme est d'encourager les citoyens européens à apprendre deux langues en plus de leur langue maternelle.

Le soutien à la diversité linguistique est un des principes de fonctionnement de l'UE. Avec l'adhésion de nouveaux États membres en 2004 et 2007, le nombre des langues officielles de l'Union est passé de 11 à 23. L'UE s’est fixé une règle stricte: sa législation doit être disponible dans toutes les langues officielles, afin d’être accessible à tous les citoyens. En outre, tous les citoyens européens ont la possibilité d’écrire dans leur propre langue à une institution ou un organe de l'UE, et de recevoir une réponse dans cette langue. De la même manière, les députés peuvent s’exprimer dans leur langue au Parlement européen.

Bien à vous,

Morgane BRAVO
http://www.facebook.com/pages/Morgane-BRAVO/42491554804

No comments: