2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, March 18, 2009

***Petition pour que Bruno CARNEZ : devienne Directeur général de l’Unesco !***


***"Déclaration de soutien :

Nous soussignés, exprimons avec force et conviction que le monde a toujours besoin de l’UNESCO mais d’une UNESCO renouvelée et visible, solide et dynamique. Pour cela il faut qu’ elle se dote, pour les années à venir, d'un leader visionnaire et compétent, capable de faire face aux mutations d'un monde en perpétuelle transformation et qui sache traduire les idées nobles de la Charte de l'Organisation en des notions concrètes à même de transformer la vie de millions de personnes.

Par la présente, nous exprimons notre appui sans réserve à la candidature de Bruno CARNEZ pour le poste de Directeur General de l’UNESCO.

Notre choix est guidé par la conviction profonde que le monde aura besoin plus que jamais de s’occuper de la condition humaine et par conséquent de faire appel à l'UNESCO, une organisation dont l'objectif est de "contribuer par l'éducation, la science, la culture et la communication, à la collaboration entre nations afin d'assurer le respect de la justice et de la loi, ainsi que celui des droits de l'homme et des libertés fondamentales que la Charte reconnaît à tous les peuples sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion,,,".

Convaincus que le siècle de la MONDIALISATION est le siècle des privations grandissantes : déjà un milliard d’individus sans eau potable, presque un milliard d’illettrés, un nombre toujours grandissant de pauvres (extrême pauvreté), croisement des nouvelles épidémies (risque accrue des pandémies), épuisement prochain des sources d’énergie traditionnelle telle que pétrole, enfin des milliards d’hommes et de femmes ignorantes des dangers et des risques d’un développement qui ne respecte pas la nature et l’environnement, et donc l’HUMANITE ENTIERE - otage de soi-même et donc suicidaire.

Que la problématique mondiale est constituée des problèmes existants dans chaque société nationale ou locale. Elle n’est que le reflet multiplié de ces dernières. Chacun de ces problèmes porte atteinte à l’existence de l’être humain, à sa condition et surtout à sa sécurité. Voici pourquoi la notion de « SECURITE HUMAINE » doit constituer l’objectif ultime et la mission principale de la coopération multilatérale des institutions du système des Nations-Unies (ONU).

C’est pourquoi le caractère noble de la mission et du mandat de l’UNESCO nous oblige à relever de nouveaux défis. Ces impératifs sont apparus clairement et avec lucidité, il y a soixante ans, aux auteurs de la Charte qui comprirent le rôle que l'éducation, la science et la culture avaient à jouer pour assurer au monde un avenir meilleur. Des principes qui, pour l’immense majorité des êtres humains vivant sur notre planète, restent encore, hélas, un idéal lointain, une simple lueur à l’horizon, alors que notre responsabilité vis-à-vis des générations futures s’accroît d’heure en heure. Les défis sont encore nombreux et de taille.

Oui, la paix s’est construite peu à peu grâce aux percées du droit international dans de nombreux domaines. Elle a surtout avancé là où les sociétés et les hommes ont su assurer leur cohésion, leur progrès dans le respect des droits de l’homme en se dotant de structures démocratiques et en passant du développement à une entreprise commune, c’est-à-dire en veillant à ce que les fruits soient justement partagés. Cependant, nombre de ces sociétés sont aujourd’hui menacées par ces ennemis sans visage que sont le chômage, la pauvreté et l’exclusion qui s’aggravent chaque jour davantage.

Le monde d'aujourd'hui est un monde d'abondance, dominé par des progrès scientifiques sans précédents et des découvertes technologiques remarquables. S’il est vrai que l’histoire n’est pas finie, l’histoire immédiate - celle que nous vivons - n’est pas un bricolage ou un mécanisme qu’il suffit de huiler quand il se bloque. Nous avons affaire aux aspirations de milliards d’êtres humains sur tous les continents à qui il faut assurer un présent plus tolérable tout en leur permettant de concevoir l’avenir comme un projet dans le respect de leur dignité et de leur culture.

Les nations se replient sur elles-mêmes et les riches tournent le dos aux pauvres. Les femmes et les minorités sont toujours l’objet d'inégalités voire d'injustices. La société de demain, celle du savoir, continuera à favoriser les personnes ayant eu accès à un bon niveau d'éducation, les esprits brillants et les puissants. Les institutions ayant la responsabilité de l'éducation seront amenées à faire face à des défis de proportions jamais égalées jusqu'à présent.

En conclusion, la coopération multilatérale doit adapter son action, ses structures et ses ressources aux défis et aux exigences de XXIème siècle. La SECURITE HUMAINE doit être au cœur de son action. Mais, PAIX, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE représentent la triade autour de laquelle doit s’organiser tout un tissu d’ activités diverses impliquant tant les gouvernements que les sociétés civiles ou l’être humain. Notre domaine spécifique, c’est la vie de l’esprit, la valorisation de l’esprit humain. Apprenons à investir dans cette intangibilité qu’est la créativité humaine dans l’acquisition, le transfert et le partage des connaissances qui sont la clé de voûte de tout processus d’émancipation individuelle et collective.

L'UNESCO a pour mandat de s'attaquer à nombre de ces problèmes. En plus, aujourd’hui elle doit faire la preuve d’être capable de les résoudre. En d’autres termes le moment est venu pour la cristallisation de sa vision et l’affirmation de son action. L’heure de la vérité sonne pour l’UNESCO comme pour l’ensemble du système des Nations Unies (ONU). C'est pourquoi elle a besoin d'un Directeur Général qui soit dévoué à cette mission : une personne qui se distingue par ses qualités de visionnaire et par son dynamisme, et son sens inné de la gestion et une capacité forte de la communication ; enfin, une personne dotée d'une vaste expérience, totalement dévouée à la défense de la dignité humaine, de la paix, de la justice et de la liberté.

Seul un Directeur Général possédant ces qualités sera à même de garantir que l'UNESCO puisse jouer le rôle qui lui incombe, celui de promouvoir l'éducation, la science et la culture, fondations essentielles pour bâtir un monde meilleur et plus sûr, dans lequel l'Humanité, que les peuples ont en partage, sera respectée, notre patrimoine honoré, et notre diversité culturelle reconnue, et valorisée. En un mot, une société humaniste, qui ouvrira la voie à un développement durable, se fera l'écho de la cause des femmes, mettra l'Homme au centre de ses préoccupations, respectera la diversité de notre monde et sera soucieuse de préserver la dignité humaine.

Dans ce contexte, et tenant compte des limites financières de l'UNESCO, nous pensons que le nouveau Directeur Général devra se distinguer par les qualités suivantes:

- Une vision et des idées capables de rassembler les énergies, les ressources et les Etres Humains autour d'un objectif commun;
- Un gestionnaire chevronné, capable de mobiliser une structure administrative internationale démobilisée, de limiter les effets de la bureaucratie, de favoriser la créativité, d'attirer les talents et de motiver les nombreux partenaires de l'UNESCO afin que l'Organisation puisse remplir son mandat, avec efficacité, avec les ressources actuellement disponibles.
- Une personne forte qui est reconnue comme s'étant illustrée dans un ou plusieurs des domaines fondamentaux de l’UNESCO, capable de maîtriser les interactions entre ces thèmes et la façon dont ces synergies participent aux transformations sur la scène mondiale et répondent aux besoins du développement de l'Humanité;
- Un communicateur, capable de transmettre son message aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Organisation, de redonner à l’UNESCO « sa place et sa voix dans le Monde ».
- Un humaniste prêt a défendre les idéaux de l’Organisation dans des conflits pour construire la culture de la paix. Une culture de convivialité fondée sur les principes de liberté, de justice et de démocratie, de tolérance, aussi bien que de solidarité, une culture de prévention et une culture de la défense et de la sauvegarde du Patrimoine partout dans le monde et surtout dans des pays en guerre.
- Un Directeur général dont les principaux objectifs seront d’atteindre les plus démunis, réintégrer les exclus, faciliter l’exercice des droits civiques et la participation solidaire de tous au développement, apprendre à vivre ensemble et à construire ensemble en dépit des différends et des différences: tels sont, en substance, les principaux objectifs et la stratégie de l’UNESCO.
- Enfin, un Directeur général dont toute l’ œuvre sera guidé par la vision : Le développement pour la paix, la paix pour le développement;

Nous considérons que Bruno CARNEZ répond entièrement aux critères précités.

C’est un dirigeant visionnaire dans le domaine du développement, son action recouvrant de nombreuses aires de préoccupation en termes de développement humain ; il est reconnu comme un innovateur, capable de réunir les compétences et les bonnes volontés des uns et des autres autour de projets d'intérêt commun, et est un fervent défenseur des causes des pauvres, des minorités, des femmes, et des populations les plus faibles et les plus marginalisées partout dans le monde ;
- Gestionnaire confirmé, maîtrisant de nombreuses disciplines, il possède des connaissances pointues sur un nombre important de dossiers, ce à quoi s’ajoutent une réflexion lucide et un esprit de synthèse lui permettant de traiter les problèmes dans leur globalité.
- il est l'auteur de nombreux articles et compte parmi ses contributions les plus remarquées, celles consacrées précisément aux trois grands domaines de l'UNESCO : l'éducation, la science et la culture, sans oublier l’administration. Ses contributions sont connues au sein de la communauté œuvrant pour le développement, et par les institutions académiques de cinq continents.
- Remarquable communicateur d'idées, orateur talentueux et efficace, il se fait volontiers le porte-parole passionné et éloquent de la cause des pauvres, de la défense des Droits de J'Homme, de la dignité humaine et des droits des femmes, de la promotion de la culture, de la protection de l'environnement, de l'avancement de la science et de l'éducation. Autant de messages en totale harmonie avec les objectifs de l'UNESCO !

Partage des connaissances, des ressources, des valeurs - partage, clé de voûte de la démocratie et de la coopération intellectuelle - c’est sous le partage et la solidarité que le nouveau Directeur général souhaite voir l’UNESCO aborder les rives d’un nouveau siècle qui plus est celles d’un nouveau millénaire. Enfin, c’est un homme de convictions et de beaucoup de courage qui sont impératifs aujourd’hui pour surmonter l’apathie, l’inertie, la routine et les intérêts qui s’opposent.

C'est donc avec une conviction profonde que nous déclarons Bruno CARNEZ habilité à diriger l'UNESCO, et nous encourageons toute personne ayant une responsabilité dans l'élection du nouveau Directeur Général de l’UNESCO à fournir son appui à sa candidature

VOTEZ POUR BRUNO CARNEZ :

http://www.everyoneweb.fr/BrunoCARNEZ

*Cette déclaration de soutien n'engage que la responsabilité personnelle des signataires et leur engagement ne peut en aucun cas être attribué aux organisations auxquelles ils appartiennent".

*Groupe Facebook : "Petition pour que Bruno CARNEZ devienne Directeur général de l’Unesco"!
http://www.facebook.com/inbox/readmessage.php?t=57593467275#/group.php?gid=54147994445

No comments: