2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Thursday, November 05, 2009

***La chute du rideau de fer...***


***Lundi prochain, l’Europe et le monde entier célèbrent le 20ème anniversaire de la chute du rideau de fer. Le 9 novembre des images de Berlin sur lesquelles on pouvait voir des Allemands plein d'enthousiasme passer de l'autre côté du mur renversé. Ce n’était cependant pas le facteur déclencheur, mais l’un des nombreux évènements qui ont finalement abouté à la libération de l’Europe de l’est de 40 ans de communisme. La Présidence suédoise entend célébrer la chute du rideau de fer lors d'un évènement composé de séminaires, de conversations, d'expositions et de représentations théâtrales à Stockholm.

Voici certains des moments historiques qui ont entraîné la chute des régimes communistes en Europe.

En août 1980, une importante grève éclatait au chantier naval de Lénine à Gdansk, l’un des plus important employeur en Pologne à l’époque. Grâce à cette grève, le syndicat indépendant Solidarnosc, avec Lech Walesa à sa tête, avait une grande influence dans le pays. Solidarnosc fut interdit et ses dirigeants durent entrer dans la clandestinité. Mais le syndicat refit cependant surface à la fin des années 80 et s’opposa aux dirigeants communistes de la Pologne, qui finalement décidèrent de permettre l’organisation d'élections quasiment libres en juin 1989. Un gouvernement non-communiste allait être formé, et l’année suivante, Lech Walesa, était élu Président de la Pologne.

Le pique-nique qui a ouvert l’Europe
Après que Mikhaïl Gorbatchev ait pris le pouvoir à la tête de l’Union soviétique en 1985 et introduit une nouvelle politique faite de glasnost (ouverture) et de perestroïka (réforme), les processus nationaux et régionaux de libération étaient désormais possibles. Le 19 août 1989, le « pique-nique paneuropéen », qui aurait dû être un symbole de l’ouverture des deux côtés des frontières hongroise et autrichienne, se transforma en un flot de 600 Allemands de l'Est décidés à fuir la Hongrie pour l’Autriche en franchissant le poste-frontière de Sopron. Les images de l’ouverture de la frontière circulent et en septembre, la frontière fut officiellement ouverte, ce qui permit à bon nombre d’Allemands de l’Est de se réfugier en Autriche.

Les dirigeants communistes tombèrent ensuite les uns après les autres….
Une fois que la Hongrie avait ouvert son côté du rideau de fer, la pression et les contestations redoublèrent en Allemagne de l’Est, et le 4 novembre, près d’un demi-million de manifestants défilèrent dans Berlin Est. Cinq jours plus tard, le Mur de Berlin tombait et d'énormes mouvements de protestations commencèrent à s’organiser dans les autres pays communistes : sur la place Vaclav à Prague en Tchécoslovaquie, dans les rues de Sofia en Bulgarie, ainsi que sur la place centrale de Timisoara en Roumanie.

À Prague, le mouvement d’opposition « Forum civique », avec à sa tête l’écrivain et dramaturge Vaclav Havel, déclencha la Révolution de velours. Vaclav Havel devint par la suite Président de la République fédérale de la Tchécoslovaquie. .
À Sofia, les protestations s’accentuèrent et le dirigeant communiste Todor Zjivkov fut renversé. La première élection libre fut cependant remportée par le Parti Socialiste, une reformation du parti communiste, la population ayant encore trop peur (de ses dirigeants). Plus tard, des lois libérales et démocratiques furent instaurées.
À Timisoara débutèrent des manifestations contre le gouvernement communiste et le dirigeant de l’époque, Nicolae Ceausescu, en décembre de la même année. Les manifestations se multiplièrent et gagnèrent ensuite Bucarest où plus de 1000 personnes périrent avant que les combats entre les partisans de Ceausescu et les communistes réformateurs prirent fin. Nicolae Ceausescu et sa femme essayèrent de fuir, mais ils furent arrêtés, condamnés à mort et exécutés le jour de Noël 1989.

La situation économique difficile des pays communistes a facilité la tache aux personnes qui aspiraient à un changement et se sont battus pour ce changement. La chute du mur de Berlin et la Révolution de velours en Tchécoslovaquie sont les points culminants d’une chaîne d’événements qui a conduit à l’effondrement de l’Union soviétique et à la fin de la guerre froide. Au début des années 90, de nouvelles constitutions démocratiques pouvaient être adoptées et l’économie de marché pouvaient être introduite dans ces pays, qui sont aujourd’hui tous membres de l’Union européenne.

se2009.eu

No comments: