2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, October 14, 2009

*** Rencontre avec Aurora de Freitas, lauréate 2009 du Prix du Marché unique...***


***Aurora de Freitas, 65 ans, est citoyenne portugaise vivant en France depuis 1968. Elle reçoit aujourd'hui le Prix du Marché unique, qui sera remis pour la toute première fois. Celui-ci, décerné à une entreprise, une personne ou une organisation ayant contribué à améliorer le marché intérieur, a été attribué à Aurora de Freitas pour son action visant à éliminer les obstacles auxquels les ressortissants portugais étaient confrontés dans l'obtention d'un permis de séjour en France.

- J'ai été très surprise et je n'ai pas su très bien comment réagir. Je ne me suis pas consacrée à cette cause pour être récompensée, mais je suis très heureuse et honorée de recevoir cette distinction, déclare Aurora de Freitas à propos de sa réaction à l'annonce de l'attribution du prix. La lauréate a été présentée aujourd'hui par Ewa Björling, Ministre déléguée au commerce, et Jörgen Holmquist, Directeur général de la DG « Marché intérieur et services » de la Commission européenne, lors de la réunion informelle des ministres en charge de la compétitivité, à Umeå.

- Le Prix du Marché unique est attribué à une citoyenne qui a compris que la lutte pour les droits des personnes au sein du marché intérieur est un combat digne d'être mené, a déclaré Ewa Björling lors de la cérémonie de remise du prix.

La détermination à se battre est précisément une qualité propre à Aurora de Freitas. La lauréate du Prix du Marché unique a suivi la scolarité de base. À seize ans elle a commencé à travailler comme couturière avant de venir s'installer en France où elle a consacré son temps libre à aider d'autres personnes à revendiquer leurs droits au sein du marché intérieur. Aujourd'hui à la retraite, elle continue à aider les gens qu'elle rencontre dans son entourage. Elle travaille à domicile et couvre toutes ses dépenses.

- Aider les autres n'a pas de prix, commente-t-elle.

Aurora de Freitas raconte de quoi son quotidien était fait lorsqu'elle travaillait encore derrière sa machine à coudre. Parfois, elle se levait à quatre heures du matin pour avoir le temps de coudre quelques heures avant de se rendre, vers sept heures du matin, auprès de l'administration en question, pour être la première dans la file d'attente à l'ouverture du bureau d'accueil. Selon Aurora de Freitas, sa motivation naît du fait qu'elle ne supporte pas de voir les gens malheureux.

- Je suis quelqu'un de très positif et patient, ce qui me permet toujours de penser que je vais réussir et me donne la force de continuer, dit-elle.

Un exemple de l'engagement d'Aurora de Freitas, qui a aussi motivé que le Prix du Marché unique lui soit décerné, est la campagne personnelle qu'elle a menée en 2004 pour faciliter l'obtention, par les ressortissants portugais, d'un permis de séjour sur le territoire français. Elle a, pour cette cause, écrit dans la presse, s'est exprimée à la radio et s'est adressée aux autorités. Elle a même écrit à José Manuel Barroso, Président de la Commission, qui lui a donné raison. Grâce au centre SOLVIT en France elle a finalement réussi à trouver un article de loi français (Décret nº 94-211, 11/03/1994) stipulant que les ressortissants de l'UE ne sont pas tenus de d'être en possession d'un permis de séjour, ce qui, dans la pratique, implique qu'ils peuvent demeurer en France.

Aurora de Freitas reconnaît que malgré la patience qu'exige son travail, elle n'est jamais découragée par toute la bureaucratie à laquelle elle est confrontée.

- Je rencontre bien sûr des situations administratives injustes, mais s'arrêter là serait renoncer. Je n'en ai pas toujours la force, mais je dois tout de même continuer, déclare-t-elle.

se2009.eu

No comments: