2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, October 02, 2009

***Rio de Janeiro organisera les Jeux olympiques d'été en 2016 : Jeux olympiques d'été de 1968 à MEXICO***



*Rio de Janeiro organisera les Jeux olympiques d'été en 2016...Rio de Janeiro s'est vue attribuer vendredi l'organisation des Jeux olympiques d'été 2016, une première pour l'Amérique du Sud, au terme d'un vote qui a vu la surprenante défaite de Chicago au premier tour.

****Néanmoins, en fait :
Les Jeux olympiques d'été de 1968, Jeux de la XIXe Olympiade de l'ère moderne, ont été célébrés à Mexico, au Mexique, du 12 au 27 octobre 1968.

Ces Jeux de 1968, les premiers organisés en Amérique Latine, furent fortement marqués par les événements politiques.
Ouverts sous la protection de l'armée suite au massacre de Tlatelolco au cours duquel des étudiants furent tués par la police et l'armée mexicaine, ils se poursuivirent par des gestes de protestation exécutés contre la ségrégation raciale en vigueur aux États-Unis.

112 pays et 5 516 athlètes (4735 hommes et 781 femmes) prirent part à 172 compétitions sportives dans 18 sports.

L'altitude de Mexico, située à 2 200 mètres, posa des problèmes de respiration à de nombreux athlètes, mais contribua par ailleurs à des performances sportives exceptionnelles.

*Élection de la ville hôte :

Le Comité international olympique confie l'organisation des Jeux olympiques d'été de 1968 à la ville de Mexico au cours de la 60e session du 18 octobre 1963 à Baden Baden.

Les villes de Détroit, Buenos Aires et Lyon avaient aussi présenté leur candidature pour organiser ces jeux.

Résultats officiels du scrutin
Villes Pays Tour 1
Mexico Mexique 30
Détroit États-Unis 14
Lyon France 12
Buenos Aires Argentine 2

Contexte politique :

L'année 1968 est marquée par une multitude d'événements politiques majeurs. Le pasteur Martin Luther King est assassiné le 4 avril et Bob Kennedy le 6 juin. Le 20 août, les chars soviétiques pénètrent dans Prague. Par ailleurs, la guerre du Vietnam fait rage pendant qu'un conflit au Nigéria provoque un véritable génocide au Biafra.
En raison de sa politique d'apartheid, l'Afrique du Sud est exclue des jeux par décision du Comité international olympique le 23 avril 1968, qui entend par cette décision marquer son opposition à la politique menée par ce pays.
Mais les deux événements qui marqueront le contexte de ces Jeux olympiques de Mexico resteront le massacre de Tlatelolco par l'armée mexicaine commis quelques jours avant la cérémonie d'ouverture, et la protestation contre la ségrégation raciale des États-Unis par des sympathisants des Black Panthers.

Le poing levé des sympathisants Black Panthers :

Le 17 octobre 1968, une controverse éclata au terme de la finale masculine du 200 mètres. les coureurs américains Tommie Smith1 et John Carlos arrivés premier et troisième du 200 mètres protestent contre la ségrégation raciale aux États-Unis en baissant la tête et en pointant, lors de l'hymne américain, leur poing ganté de noir vers le ciel, sur le podium de la remise des médailles.
Ce geste symbolique a été interprété comme la marque de leur soutien au mouvement politique noir-américain des Black Panthers et du Black power (pouvoir noir aux États-Unis). Ce geste fut déclaré scandaleux par le Comité international olympique, qui ordonna aux officiels américains de suspendre Smith et Carlos. Ces derniers seront par la suite exclus à vie des Jeux olympiques.

Lors de ces jeux de Mexico, les athlètes noirs américains, mais également une large majorité de leurs compatriotes blancs, portèrent sur leur veston un macaron portant l'inscription "Olympic project for human rights" (Projet olympique pour les droits humains). John Carlos déclara avant le début des jeux que les athlètes noirs d'Amérique ne boycotteront ni ne saboteront pas les jeux mais qu'ils réaffirmeront leur position contre l'injustice envers les noirs. Après son geste, il déclara aux journalistes : "Après ma victoire, l'Amérique blanche dira que je suis Américain, mais si je n'avais pas été bon, elle m'aurait traité de Noir" (en anglais, negro signifie noir et n'a pas la connotation péjorative du français nègre qui est rendue par le terme nigger).
Quelques jours plus tard, les athlètes américains Lee Evans, Larry James et Ronald Freeman qui ont réalisé un triplé américain sur 400 mètres, montent sur le podium avec un béret noir vissé sur le crâne pour dénoncer également le racisme dans leur pays.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_olympiques_d'été_de_1968

***Donc, Mexico (l'Amérique du Nord) en 1968...Brésil en 2016, une première pour l'Amérique du Sud, mais pas une première pour l'Amérique Latine!

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: