2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, April 10, 2010

*Clôture de la Conférence sur la protection des forêts...UE*


***Clôture de la conférence sur la protection des forêts.

L'Espagne est le pays d'Europe dont la superficie des forêts connaît la plus forte augmentation

Lors de la clôture de la conférence sur la protection des forêts organisée à Valsaín (province de Ségovie) dans le cadre de la Présidence espagnole de l'UE, le secrétaire d'État espagnol en charge du Milieu rural et des Eaux, Josep Puxeu, a souligné le fait que l'Espagne était le pays européen avec la plus grande superficie totale de forêts, derrière la Suède, avec 27,5 millions d'hectares, et le troisième pays s'agissant de la superficie boisée, avec 18,3 millions d'hectares.

Josep Puxeu s'est déclaré confiant que la « Déclaration de Valsaín », qui reprend les conclusions de la rencontre et qui sera présentée lors du Conseil des ministres de l'Environnement au mois de juin prochain, permettra de conserver et de développer de manière durable les forêts et les territoires boisés en Europe.

Dans le cas espagnol, M. Puxeu a mis en avant le fait que près de 22 millions d'arbres seront plantés cette année, et a affirmé que toutes les lignes d'action en matière de reboisement sont actuellement suivies.

En outre, M. Puxeu a affirmé que les forêts étaient essentielles pour le développement social et économique sur l'ensemble du continent européen et qu'elles généraient des bénéfices à la fois tangibles et intangibles.

Il a cependant reconnu que les systèmes forestiers européens étaient menacés par plusieurs éléments, tant d'origine naturel que causés par l'homme, pouvant incrémenter leur destruction en conséquence du changement climatique.
La « Déclaration de Valsaín »

Josep Puxeu s'est déclaré confiant que les conclusions de la rencontre, reprises par la « Déclaration de Valsaín » et qui seront présentées lors du Conseil des ministres de l'Environnement au mois de juin prochain, permettront de conserver et de développer de manière durable les forêts et les territoires boisés en Europe.

Parmi les priorités énumérées se trouvent la meilleure connaissance de l'état des forêts, le développement des outils permettant une meilleure information liée aux forêts ainsi que le regroupement de cette connaissance en matière forestière par l'Eurostat et le Centre commun de recherche (JRC) afin de la transmettre à d'autres organismes à l'échelle paneuropéenne et à des organisations internationales.

De plus, la « Déclaration de Valsaín » considère nécessaire de réaliser des efforts supplémentaires en matière de coordination à échelle européenne, de prendre des mesures concrètes permettant de résoudre avec succès les problèmes de dégradation des forêts, des sols et des ressources hydriques et de développer l'échange d'information sur les différents modèles de gestion des espaces forestiers particulièrement protecteurs.

Les conclusions mettent également en avant le besoin de garantir une gestion compatible avec les multiples usages et services de la forêt, de prendre en compte les services directs et indirects des écosystèmes forestiers dans la gestion et la planification forestière ainsi que la garantie d'un soutien financier et institutionnel aux activités forestières durables compatibles avec les caractéristiques des terrains boisés de chaque pays européen.

Enfin, la « Déclaration de Valsaín » souligne qu'il est indispensable d'établir un mécanisme de coopération à l'échelle européenne entre les différentes institutions et les États dans le cadre de la stratégie forestière européenne ainsi que de procéder à l'évaluation de l'apport que la société doit effectuer vis-à-vis de la protection des forêts à travers des associations de producteurs, des organisations non gouvernementales et autres agents sociaux.
Les priorités de l'UE

Lors de l'inauguration de la conférence sur la protection des forêts ce mardi, la ministre espagnole de l'Environnement et du Milieu rural et marin, Elena Espinosa, a annoncé que la recherche de « nouvelles voies » permettant d'assurer la protection des forêts européennes face à un scénario de changement global était l'une des priorités à laquelle devait faire face l'Union européenne.

La ministre espagnole a souligné l'importance de connaître et de déterminer l'incidence du changement climatique sur les différents types de forêts et de zones boisées européennes, et d'apprécier le rôle que ces écosystèmes peuvent jouer quant à l'atténuation du réchauffement global.

Lors de l'inauguration de la conférence, Mme Espinosa a également présenté le Livre vert sur la protection des forêts et les ressources forestières dans l'UE, qui a été adopté par la Commission européenne le 1er mars dernier et dont l'objectif est d'engager un débat en vue de moderniser la stratégie forestière de l'Union, pour que les forêts maintiennent leurs rôles productif, socio-économique et environnemental.

Selon les informations reprises dans le livre vert, l'Union européenne abrite 5 % des forêts du monde, et les espaces forestiers européens gagnent constamment du terrain depuis plus de 60 ans. La majorité des forêts européennes ont ainsi connu une croissance en termes de volume de bois et de stocks de carbone.

UE
07-04-2010

Bien à vous,

Morgane BRAVO

No comments: