2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, April 06, 2010

*Pâques en Europe : des traditions qui décoiffent...*


***L'essentiel :

Cette année, les pâques catholique, protestante et orthodoxe tombent en même temps.
En Lettonie, on fait de la balançoire et des batailles d'œufs, en Slovaquie en arrose les filles et à Corfou on lance des poteries du haut de son balcon.

Qu'elles soient religieuses ou païennes, les traditions sont nombreuses à l'occasion de Pâques, qui tombe cette année en même temps pour les catholiques, les protestants et les orthodoxes. Au-delà des œufs en chocolat, des cloches ou du lapin de Pâques, nous avons enquêté auprès des députés européens pour connaître des traditions… surprenantes !

Lettonie : batailles d'œufs et balançoire

« Toujours de nos jours, on colorie les œufs avec des peaux d'oignons, des pousses de seigle, des feuilles de bouleau. Ensuite on fait des batailles d'œufs. La personne dont la coquille d'œuf résiste le mieux est censée vivre le plus longtemps », explique le Letton Roberts Zīle.

Une autre tradition est de faire de la balançoire le matin de Pâques. « La balançoire est, d'après des croyances ancestrales, associée à la fertilité. De même, cela protégerait des piqûres de moustiques et de taons pendant l'été », détaille Roberts Zīle.

Slovaquie : amour et… eau fraîche

« Le lundi de Pâques, les filles sont arrosées », sourit le Slovaque Miroslav Mikolášik. « De cette façon, les garçons souhaitent transférer leur énergie vitale, physique comme mentale, à l'être aimé. Cette tradition puise ses racines dans nos ancêtres slaves, qui utilisaient le symbole et la force magique de l'eau il y a de très nombreuses années ».

Cette tradition se retrouve d'ailleurs dans d'autres pays d'Europe centrale, comme en Hongrie.

Corfou, Grèce : briser des poteries

Sur l'île de Corfou, en Grèce, les habitants jettent des poteries de leurs balcons le samedi saint. « A 11h, tout le monde attend les cloches qui annoncent la première résurrection de Jésus - la seconde ayant lieu le même jour à minuit », explique la Grecque Sylvana Rapti. « Puis les gens jettent des jarres pleines d'eau ou de vin du haut de leurs balcons - car c'est encore plus bruyant quand elles sont pleines ! Il y a une sorte de concours pour savoir qui lancera la plus grande poterie, et le vainqueur reçoit la plus belle salve d'applaudissements ! »

Mais pourquoi cela ? « C'est supposé porter chance - il faut prendre un petit morceau de poterie avec soi, et vous serez alors heureux le reste de l'année ». Cette tradition pourrait venir de la région de Venise (les Vénitiens avaient l'habitude de jeter de vieux objets le jour du Nouvel an, pour que l'année nouvelle leur en apporte de nouveaux) ou bien être d'origine païenne (la destruction des anciennes jarres symbolise le printemps et les nouvelles récoltes qui finiront dans de nouveaux récipients).


***Plutôt cloche ou plutôt lapin ? Les traditions pascales européennes :

Les Pâques protestante et catholique ont eu lieu. La Pessa'h juive et la Pâque orthodoxe arrivent bientôt. Pour les moins religieux d'entre nous, Pâques marque la fin de l'hiver, l'allongement des jours et le retour du printemps. Nous avons demandé aux députés européens de nous raconter les coutumes pascales de leurs pays. Voici un tour d'horizon, du fouet de saule aux œufs enterrés.

Les fêtes de Pâques célèbrent le renouveau, la renaissance, la résurrection. C'est un nouveau départ après les frimas hivernaux - c'est du moins ce qui se retrouve dans la plupart des traditions pascales des vingt-sept pays membres de l'Union européenne. Pour beaucoup, c'est un moment fort de leur pratique religieuse et, pour tous, c'est l'occasion de se retrouver, d'être ensemble.

Ensemble, c'est tout

Päques, c'est avant tout la famille et les amis. "En Slovénie, nous mettons un point d'honneur à passer les fêtes de Pâques en famille. Nous nous rendons à l'église tous les jours, ensemble, du jeudi au lundi" explique Ljudmila Nova (PPE-DE). Même son de cloche pour Bastiaan Belder, député néerlandais du groupe IND/DEM, qui nous confie célébrer Pâque avec sa femme, ses enfants et ses quatre petits-enfants. "Ce n'est pas juste un jour de congé, c'est un moment très important pour notre Foi. Nous sommes allés deux fois au Temple, dimanche, avec plus de 1000 personnes."

Le lundi de Pâque, Satu Hassi, députée finlandaise du groupe des Verts, l'a également passé entourée de ses amis. "Nous avons cuisiné des steaks d'agneau et servi le dessert pascal appelé "pasha". La décoration traditionnelle, ce sont des jonquilles sur la table et des sorcières près de la fenêtre." Pourquoi des sorcières ? Parce que dans les traditions nordiques, les sorcières sont réputées fort actives et leur magie noire très puissante aux alentours de Pâques. Il convient donc de s'en protéger en les affichant aux fenêtres.

Des traditions du fond des âges

En République tchèque, Pâques vous fait l'effet d'un bon coup de fouet. "Il est obligatoire de se munir de fouets constitués de six ou douze rameaux de saule, narre Jana Hybášková (PPE-DE). Le matin du lundi de Pâques, mes filles et moi attendons sagement dans nos lits que mon mari, Yvan, vienne nous fouetter. On crie beaucoup !" Le "fouet" n'est autre que la tresse de Pâques, qui apporte au foyer chance, fortune et une bonne récolte pour toute l'année. La force des rameaux passe dans tous ceux qui sont fouettés avec elle - c'est donc pour la bonne cause.

On les roule, on les enterre, on les peint

Les récoltes se retrouvent dans la plupart des rituels. En Lituanie, enterrer un œuf de Pâques garantit une bonne récolte, "et celui qui fait rouler son œuf le plus loin dans nos courses d'œufs, explique Eugenijus Maldeikis (député européen du groupe UEN), aura une année pleine de succès !". En Estonie, les enfants peignent les œufs et les adultes les cachent - pour ensuite prétendre que ce sont les lapins de Pâques qui les ont apportés. "On s'offre aussi des branches de saule et on demande aux enfants si le soleil danse", raconte Andres Tarand (groupe socialiste).

En Irlande, après la messe dominicale, "on s'offre des œufs en chocolat. Mais si les enfants sont présents, précise Kathy Sinnot du groupe IND/DEM, alors on cache les œufs et ils doivent les trouver."

Plus au sud, David Hammerstein, député européen espagnol du groupe des Verts, considère Pâque comme la fête du renouveau. "J'en ai fait une célébration active en donnant des conférences de presse sur la défense de l'écologie. Je célèbre également la Pâque juive, de façon laïque, avec un dîner symbolique pendant lequel j'adresse une pensée aux peuples qui luttent pour se libérer de l'oppression, comme les Tibétains".

Le renouveau était également au cœur de la Pâques de Feleknas Uca, députée européenne allemande (groupe GUE/UEN), qui a célébré Newroz, le nouvel an kurde, à Diyabakir (Turquie), le 21 mars dernier.

Pâques, pour les Chrétiens, commémore bien sûr la résurrection de Jésus-Christ, et marque la fin du Carême. La date est fixée par-rapport à la première pleine lune après l'équinoxe du printemps (21 mars). En 2008, ce fut le 23 mars. Les orthodoxes utilisant un calendrier différent, leur Pâque est fixée au 27 avril de cette année.

La Pâque juive ou Pessa'h (de "passage" en hébreu) commémore la sortie d'Egypte.

Les cloches de Pâques voyageant jusqu'à Rome sont une coutume française et belge. Comme elles se taisent à partir du jeudi Saint (en signe de deuil), on raconte qu'elles se sont rendues à Rome. C'est à leur retour qu'elles déposent les œufs de Pâques dans les jardins.

Parlement Européen
31-03-2010

No comments: