2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, December 15, 2009

***Les réseaux sociaux s'intègrent aux stratégies de communication interne...***

***Pour communiquer avec leurs employés, les entreprises misent de plus en plus sur les médias dits sociaux. Certains obstacles doivent encore être dépassés, notamment au niveau du manque de formation et de support technique.

Près des deux tiers des compagnies interrogées par Watson Wyatt s'apprêtent à accroître leur utilisation des médias sociaux en 2010. Pourquoi ? Dans le but de communiquer plus aisément avec leurs collaborateurs dans un environnement professionnel qualifié de complexe. "La crise économique a mis au goût du jour ces systèmes de communication peu coûteux et efficaces", note John Finney, consultant pour le cabinet. "Il est important que les entreprises développent les stratégies leur permettant de tirer avantage de ces réseaux sans réaliser de saut brutal vers l'inconnu". Et leur donnant la possibilité de mesurer l'efficacité de l'utilisation de plates-formes sociales. Un conseil d'autant plus important que si l'intérêt pour ces formes de communication augmente, les entreprises font part de certaines difficultés pour les intégrer à leur stratégie.

Un manque de connaissance de l'outil

Parmi les employeurs n'ayant pas encore réalisé de virage vers ces solutions, ils sont 40 % à indiquer n'avoir qu'une connaissance très limitée du sujet, et à peu près autant à estimer ne pas disposer des ressources en personnel suffisantes pour mener à bien cette transition. Enfin, plus d'un tiers cite le manque de support technologique et la méconnaissance technique. Résultat : pour le moment, ce sont les modes d'échange dits traditionnels qui conservent la faveur des entreprises. Pour informer sur les performances de son entreprise, les trois quarts des employeurs préfèrent ainsi organiser des réunions.

Des méthodes traditionnelles encore privilégiées

Les rencontres en face-à-face sont aussi privilégiées par près de 60 % des responsables pour communiquer sur toute modification de salaire ou d'évolution de poste. Enfin, l'information financière sur son entreprise se fait dans la moitié des cas via l'Intranet. Pour réaliser son étude, Watson Wyatt a interrogé les employés de plus de trois cents entreprises issues de différentes parties du monde. Cette conclusion va dans le sens d'autres rapports : récemment, Business.com rappelait que si les collaborateurs utilisent désormais fréquemment les réseaux sociaux pour s'informer, leurs entreprises conservent une certaine méfiance envers ces médias.

L'Atelier BNP Paribas

No comments: